Marchés français ouverture 7 h 29 min
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    29 642,69
    +21,70 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,1976
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • HANG SENG

    28 793,14
    -107,69 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    52 835,94
    -82,93 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 397,85
    +16,90 (+1,22 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     

Coronavirus : pourquoi le gouvernement attend-il le 6 mars pour prendre de nouvelles mesures sanitaires ?

·1 min de lecture

C’est un choix risqué selon les professionnels de santé. Lors de la conférence de presse du gouvernement pour faire le point sur la situation épidémique en France, le jeudi 25 février, le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé vouloir attendre encore pour prendre de nouvelles mesures restrictives. Le gouvernement souhaite en effet s’accorder un délai pour décider d’un reconfinement local ou partiel dans les 20 départements placés sous “surveillance renforcée” jusqu’au 6 mars prochain, en plus de Dunkerque et Nice.

Cependant, les épidémiologistes et professionnels de santé sont sceptiques face à cette décision du gouvernement. Au micro de RTL, l’infectiologue et cheffe du service des maladies infectieuses de l’hôpital Saint-Antoine à Paris, Karine Lacombe, a déclaré : "C’est reculer pour mieux sauter. Les chiffres vont dans le sens de l’augmentation croissante […] et on voit bien qu’il y a un décrochage que l’on attendait, avec le variant anglais qui devient majoritaire." Dans un message posté sur Twitter, Mahmoud Zureik, professeur des universités et praticien hospitalier en épidémiologie et en santé publique, explique que "dans une épidémie avec une évolution défavorable, dire à l’avance qu’on va attendre 10 jours (quoi qu’il arrive) pour décider, c’est courir à l’échec et courir toujours derrière le virus !".

Alors, pourquoi attendre ? Face aux réticences des épidémiologistes, le gouvernement considère que la dégradation d’indicateurs ces derniers jours dans plusieurs départements (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Marie Drucker : "J'ai le sentiment très fort de participer au devoir de mémoire"
Covid-19 : qu'est-ce que le traitement par anticorps monoclonaux évoqué par Olivier Véran
Archie Mountbatten-Windsor, découvrez le premier mot qu'il a prononcé et le cadeau très inattendu que lui a fait la reine !
Le "pass sanitaire" : quel est ce dispositif envisagé par Emmanuel Macron ?
Le prince Harry révèle pourquoi il a quitté son pays : "Cela détruisait ma santé mentale"