Marchés français ouverture 7 h 6 min

Coronavirus: "la peur envahit les Etats-Unis"

1 / 2

Coronavirus: "la peur envahit les Etats-Unis"

Donald Trump a frappé fort en annonçant la suspension pour 30 jours l'entrée aux Etats-Unis des voyageurs qui viennent d'Europe, à l'exception des Britanniques. Plus précisément, l'interdiction concerne les seuls ressortissants de l'espace Schengen. L'Irlande, pays hors espace Schengen, n'est elle aussi pas concernée par cette interdiction.

Pour Jean-Eric Branaa, spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l'université d'Assas, après avoir longtemps minimisé la crise, le président américain "rentre dans le rang".

"Il fait ce que demandent les autorités sanitaires, il les écoute (...) mais la mesure sur le plan scientifique ne servira à rien, le virus est déjà aux Etats-Unis. Mais sur le plan symbolique, il fallait le faire", explique-t-il ce jeudi sur BFM Business. "Désormais il se fait le porte-parole des gens qui sont autour de lui, des scientifiques à qui il a passé le bâton de maréchal".

Les foyers d'infection se multiplient

Pour l'expert, si Donald Trump est rentré dans le rang, c'est à cause "de la peur qui envahit les Etats-Unis et donc qui envahit la Maison blanche. (...) Les nouvelles tombent brutalement aux Etats-Unis, il y a encore une semaine, on était à quelques Etats qui étaient touchés puis on est passé à 12, à 25, on est à 40. Les foyers d'infection n'arrêtent pas de se multiplier". Sans oublier les mesures qui "affolent complètement les populations" comme l'arrêt du championnat de basket dans le pays.

...Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi