La bourse ferme dans 4 h 54 min

Avec la crise du coronavirus, l'activité en France a chuté de 35%

1 / 2

Avec la crise du coronavirus, l'activité en France a chuté de 35%

L'Insee commence à évaluer l'impact de l'épidémie de coronavirus et surtout du confinement sur l'activité et la croissance française. Et évidemment, ses prévisions ne sont pas optimistes.

Les mesures de confinement pour lutter contre le coronavirus entraînent ainsi une perte d'activité économique d'environ 35% actuellement en France, avec un effet "assez hétérogène" selon les secteurs, estime l'institut dans une note sur la situation économique publiée jeudi. Précisons que l'Insee compare ici "le niveau d'activité de la semaine actuelle à celle que l'on aurait pu attendre d'une semaine normale".

Côté secteurs, la perte d'activité atteint 89% dans la construction, 52% dans l'industrie hors agro-alimentaire, 36% dans les services marchands et 14% dans les services non-marchands.

Les services marchands sévèrement touchés

Ce sont les services marchands qui contribuent le plus au PIB français (56%): "certaines branches sont très sévèrement touchées (transports, hôtellerie, restauration, loisirs, etc.) tandis que d’autres le sont sans doute beaucoup moins (télécommunications, assurance, etc.)" note l'Insee.

La consommation des ménages est également actuellement inférieure d'un tiers (35%) à sa normale, évalue encore l'institut. "La plus forte contribution à cette baisse résulte de l’effondrement de la consommation de nombreux biens de l’industrie manufacturière (-60%), qui compte pour 18 points de cette baisse. Certaines...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi