La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 611,69
    -69,45 (-1,22 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 599,55
    -41,82 (-1,15 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,26 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 827,70
    -23,70 (-1,28 %)
     
  • BTC-EUR

    29 116,92
    +141,66 (+0,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    701,93
    -33,21 (-4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,04
    -1,53 (-2,86 %)
     
  • DAX

    13 787,73
    -200,97 (-1,44 %)
     
  • FTSE 100

    6 735,71
    -66,25 (-0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,14 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,18
    -179,08 (-0,62 %)
     
  • HANG SENG

    28 573,86
    +77,00 (+0,27 %)
     
  • GBP/USD

    1,3583
    -0,0108 (-0,79 %)
     

Séoul durcit les restrictions face au rebond du coronavirus

·2 min de lecture
SÉOUL DURCIT LES RESTRICTIONS FACE AU REBOND DU CORONAVIRUS

SEOUL (Reuters) - La Corée du Sud va renforcer les règles de distanciation sociale dans la capitale Séoul et ses environs, a annoncé dimanche le ministère de la Santé, alors que les autorités tentent de contenir le plus grand nombre d'infections au coronavirus que le pays ait connu depuis neuf mois.

La décision intervient après que le gouvernement a mis en œuvre samedi des mesures sans précédent dans un pays qui avait réussi à contrôler l'épidémie initialement grâce notamment à une identification efficace des chaînes de contamination.

"Nous sommes dans une situation très dangereuse", a déclaré lors d'un briefing Park Neung-hoo, du ministère de la Santé, ajoutant que des foyers d'infection localisés pouvaient se transformer en épidémie à l'échelle nationale.

L'Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies (KDCA) a signalé 631 nouveaux cas de contaminations au coronavirus à minuit samedi - soit le niveau le plus élevé depuis un pic atteint en février et début mars -, portant le total de cas recensés par le pays à 37.546, pour 545 décès.

La nouvelle vague d'infections a porté le nombre de cas actifs en Corée du Sud à un record de 7.873, selon le KDCA, suscitant des inquiétudes quant à la diminution du nombre de lits d'hôpitaux disponibles.

"À l'heure actuelle, il dépasse le niveau que nous pouvons contrôler dans notre système hospitalier', a dit Park Neung-hoo.

De nouveaux lits sont ajoutés et pour l'instant il y en a suffisamment pour traiter les patients, mais le pays pourrait faire face à une pénurie en la matière si la tendance se poursuit, a-t-il ajouté.

Nombre des cas récents ont été concentrés à Séoul, qui a décidé samedi des couvre-feux sans précédent, fermant la plupart des établissements et des magasins à 21 heures pendant deux semaines et réduisant les transports en commun de 30% le soir.

En vertu des mesures décidées dimanche, qui entreront en vigueur mardi, les rassemblements de 50 personnes ou plus sont interdits, les gymnases et les bars à karaoké doivent fermer, les services religieux doivent se tenir en ligne ou être diffusés, et des limites de fréquentation plus strictes seront imposées aux écoles.

Alors que les restaurants seront toujours autorisés à accueillir des clients, le gouvernement exhorte la population à éviter de les fréquenter et à ne pas organiser des rassemblements non essentiels.

Ces mesures renforcées dureront au moins trois semaines, jusqu'à la fin du mois.

(Josh Smith, version française Benjamin Mallet)