La bourse ferme dans 1 h 1 min
  • CAC 40

    5 597,03
    -20,24 (-0,36 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 595,66
    -7,01 (-0,19 %)
     
  • Dow Jones

    30 912,38
    +98,12 (+0,32 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    +0,0045 (+0,38 %)
     
  • Gold future

    1 833,30
    +3,40 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    30 576,47
    +403,48 (+1,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    732,55
    +17,36 (+2,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,78
    +0,42 (+0,80 %)
     
  • DAX

    13 820,79
    -27,56 (-0,20 %)
     
  • FTSE 100

    6 704,32
    -16,33 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    13 090,95
    +92,45 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    3 786,58
    +18,33 (+0,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 633,46
    +391,25 (+1,39 %)
     
  • HANG SENG

    29 642,28
    +779,51 (+2,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,3612
    +0,0025 (+0,18 %)
     

Coronavirus: L'Iran franchit le seuil de 50.000 morts

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: L'IRAN FRANCHIT LE SEUIL DE 50.000 MORTS

(Reuters) - Plus de 50.000 personnes sont mortes du coronavirus en Iran, selon le dernier décompte fourni samedi par le pays, le pays le plus touché du Moyen-Orient par la pandémie.

Téhéran a fait état de 321 nouveaux décès en 24 heures pour un total de 50.016 morts, selon les données fournies par le ministère de la Santé. Le pays a recensé 1.028.986 cas depuis le début de l'épidémie.

La porte-parole du ministère a en outre déclaré à la télévision d'État que 12.181 personnes avaient été infectées par le coronavirus depuis vendredi.

Toujours selon les informations diffusées par la télévision, le taux de transmission a cependant ralenti en Iran, où le Grand Bazar de Téhéran, des centres commerciaux et plusieurs autres entreprises ont rouvert après une fermeture de deux semaines.

Les autorités ont cependant averti que la situation restait "fragile" à Téhéran et dans les autres villes qui sont passées de l'alerte rouge au niveau de risque orange.

Le président Hassan Rohani a également mis en garde contre tout relâchement.

"Nous nous dirigeons vers le bilan des 500 morts par jour", a-t-il dit lors d'une intervention télévisée, ajoutant que 64 des 160 villes qui avaient été placées en alerte rouge il y a deux semaines restaient à haut risque.

Hassan Rohani a averti que Téhéran basculait vers la "frontière rouge" et pourrait revenir au niveau de risque le plus élevé d'ici une semaine ou deux si les protocoles sanitaires appropriés n'étaient pas respectés.

(Shahrzad Faramarzi, version française Benjamin Mallet)