Marchés français ouverture 8 h 38 min

Coronavirus : "L'Etat sera au rendez-vous" d'éventuelles nationalisations, assure Gérald Darmanin

"L'Etat sera au rendez-vous". Invité sur BFMTV ce mercredi 18 mars, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin a affirmé que le gouvernement pourrait recourir à des nationalisations pour gérer l'impact économique de l'épidémie de coronavirus. "Le mot [de nationalisation] ne me fait pas peur", a-t-il développé, précisant que cet outil pourrait être enclenché "si des grands fleurons de notre industrie, qui sont importants pour le pays en termes d'emploi, sont en difficulté". "Il faut qu'il n'y ait aucune faillite d'entreprise, d'une TPE jusqu'à une grande entreprise", a insisté le ministre.

Lire aussi Incroyable : le plan de sauvetage de l’économie plaît à tout le monde... pour l'instant

Ces éventuelles nationalisations viendraient s'ajouter aux mesures déjà annoncées pour soutenir l'économie, alors que de nombreuses entreprises voient leur activité limitée."L'Etat fait des efforts sans précédents. Tous les impôts directs pourront être reportés, toutes les cotisations sociales pourront être reportées. (...) 100% du chômage partiel sera pris en charge par l'Etat", a détaillé Gérald Darmanin. A noter que la TVA ne fait pas partie de ces charges différées : "Elle est due, comme l'impôt sur le revenu. C'est un impôt indirect, que l'entreprise collecte pour l'Etat, mais seulement s'il y a du chiffre d'affaires

Lire la suite