Marchés français ouverture 8 h 26 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2085
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    41 119,75
    -2 507,88 (-5,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 340,15
    -47,76 (-3,44 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Coronavirus: L'Australie double sa commande de vaccin Pfizer

·1 min de lecture

L'Australie a doublé sa commande du vaccin COVID-19 de Pfizer, a déclaré vendredi le Premier ministre Scott Morrison.

L'Australie a doublé sa commande du vaccin COVID-19 de Pfizer, a déclaré vendredi le Premier ministre Scott Morrison, alors que le pays s'apprêtait à revoir son plan d'inoculation en raison des risques de caillots sanguins liés au vaccin d'AstraZeneca.

Jusqu'à jeudi dernier, l'Australie basait son programme de vaccination en grande partie sur le vaccin d'AstraZeneca, avec une commande de 50 millions de doses - suffisamment pour les deux injections requises pour l'ensemble de ses 25 millions d'habitants - qui devaient être fabriquées dans le pays par CSL.

Nombre faible de contaminations

Mais l'Australie a rejoint un grand nombre de pays qui ont restreint l'utilisation du vaccin en raison de problèmes de coagulation. Les autorités sanitaires locales ont modifié leurs recommandations et recommandent désormais aux quelque 12 millions de personnes âgées de moins de 50 ans de prendre le vaccin développé par Pfizer à la place. En conséquence, l'Australie a doublé une commande antérieure du vaccin de Pfizer pour atteindre 40 millions de vaccins qui seraient livrés d'ici la fin de l'année, a déclaré Scott Morrison.

Le changement de politique vaccinale met fin aux plans visant à vacciner l'ensemble de la population d'ici la fin du mois d'octobre. L'Australie a commencé à vacciner plus tard que d'autres pays en raison du faible nombre d'infections, qui s'élève à un peu moins de 29.400, dont 909 décès, depuis le début de la pandémie.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi