Marchés français ouverture 6 h 41 min
  • Dow Jones

    34 077,63
    -123,04 (-0,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 914,77
    -137,58 (-0,98 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,2050
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    45 987,24
    -1 204,85 (-2,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 247,19
    -51,77 (-3,99 %)
     
  • S&P 500

    4 163,26
    -22,21 (-0,53 %)
     

Coronavirus: l'Allemagne restreint les passages à la frontière française

·2 min de lecture

L'Allemagne a décidé de restreindre le passage de sa frontière avec la France, après avoir classé la Moselle en zone Covid à haut risque.

va restreindre les passages à sa frontière en provenance de France après avoir classé le département de en zone à haut risque, mais renonce à une quasi-fermeture comme avec la République tchèque et l'Autriche.

"Le département français de Moselle sera considéré à partir du 2 mars à minuit comme zone affectée par les variants" du virus du Covid-19, soit la catégorie la plus élevée dans l'échelle de risque en Allemagne pour le coronavirus, qui en compte trois, a indiqué le ministère de la Santé.

En conséquence, à partir de cette date les personnes entrant sur le territoire allemand "devront présenter un test PCR ou antigène" négatif, a-t-il ajouté.

les travailleurs frontaliers devront-ils par exemple montrer chaque jour un nouveau test négatif ou des certificats datant de 48 ou 72 heures suffiront-ils?

Pas de contrôles systématiques

Une chose est acquise: l'Allemagne n'a pas l'intention d'introduire à sa frontière avec la Moselle des contrôles de douane systématiques, contrairement à ce qu'elle avait fait au printemps 2020 au début de la pandémie à la frontière française, ce qui avait créé des tensions avec Paris et entre les populations locales.

Contrairement aussi à ce que Berlin a déjà mis en place en février avec la République tchèque et le Tyrol autrichien.

"La frontière ne sera pas fermée", a indiqué dimanche à l'AFP un porte-parole du ministère de l'Intérieur, notamment car les régions allemandes limitrophes de la Moselle, la Sarre et la Rhénanie-Palatinat, ne l'ont pas demandé, mais aussi parce que les autorités régionales de part et d'autre de la frontière "coopèrent étroitement" sur cette question.

Les contrôles policiers doivent être aléatoires et à l'intérieur du territoire allemand dans la zone frontalière, a-t-il précisé.

La France va donc bénéficier d'une forme de traitement de faveur.

Car le passage d'une région en catégorie zones de variants "est un classement qui implique normalement - c'est ce qu'a fait l'Allemagne à l'égard de l'Autriche ou de l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi