Marchés français ouverture 7 h 36 min

Coronavirus: quel impact peut avoir l'épidémie sur la croissance mondiale?

1 / 2

Après une semaine catastrophique, les Bourses asiatiques repartent à la hausse

Le coronavirus plane sur l'économie mondiale. Ce lundi, les Bourses du monde entier ont fortement chuté, prises d'une véritable panique. Le CAC 40 a ainsi clôturé en baisse de 3,94%, à 5.792 points. Les propos moins alarmistes du FMI, ce weekend, n'ont donc pas réussi à calmer le stress ambiant.

Pour l'institution, l'épidémie devrait coûter 0,1 point de croissance mondiale. Une projection presque rassurante, tant l'économie chinoise semble affectée par la situation. Ce lundi, sur BFM Business, le conseiller économique de l'institut Montaigne, Eric Chaney, se montrait bien plus pessimiste. "Ce n'est pas crédible" explique-t-il, soulignant que le FMI "cherche peut-être à rassurer, à faire en sorte qu'il n'y ait pas de panique."

Si l'Europe ou les Etats-Unis sont encore peu touchés, au moins économiquement, ce n'est pas le cas de la Chine, deuxième puissance mondiale, qui tourne (au mieux) au ralenti. Certes, de nombreuses usines ont été relancées après une dizaine de jours d'arrêt mais les retombées sont déjà sévères. Vendredi dernier, la Fédération chinoise des constructeurs de voitures individuelles a annoncé une chute de 92% des ventes automobiles les seize premiers jours de février. Lorsque l'on vend environ 60.000 véhicules sur cette période, il ne s'en est écoulé que 4.900. Un énorme coup dur pour le premier marché mondial de l'automobile.

"Un effet extrêmement massif"

Selon UBS, les exportations chinoises devraient baisser...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi