La bourse ferme dans 4 h 37 min

Coronavirus : le gouvernement mobilise 4 milliards d'euros pour aider les startups

latribune.fr

Aider les startups à traverser la crise actuelle. C'est le mot d'ordre affiché par le gouvernement. Le secrétaire d'État au numérique, Cédric O, a annoncé ce mercredi matin un plan de 4 milliards d'euros à destination des jeunes pousses de la French Tech. L'objectif : "soutenir la trésorerie des startups", alors que l'épidémie du coronavirus a mis un coup de frein brutal à l'économie du pays depuis plusieurs semaines.

"Les startups occupent une place de plus en plus importante dans l'emploi et l'économie de notre pays. Elles permettent la création d'un emploi sur cinq ou six nouvellement créé", chiffre Cédric O, lors d'un point presse téléphonique.

Et pourtant, "certaines startups demeurent fragiles car atteindre la rentabilité demande parfois plusieurs années d'activité. Sans oublier qu'elles sont également moins proches des banques car elles reposent sur des financements privés", souligne le secrétaire d'État.

Au regard du contexte économique, "certains fonds de capital-risque peuvent se montrer frileux et donc, cela présente des difficultés pour les startups - notamment celles qui avaient prévu des levées de fonds dans les mois à venir". Et de poursuivre : "C'est pourquoi l'État s'engage dans cet effort conséquent car la priorité est de préserver un écosystème qui a pris une décennie à se construire." Ce plan de soutien est conjointement mené avec Bpifrance (Banque publique d'investissement) et le Secrétariat général pour l'investissement (SGPI).

Remboursement anticipé de 1,5 milliard d'euros pour le crédit d'impôt recherche

Dans le détail, trois mesures sont prévues pour aider à consolider la trésorerie des jeunes pousses. Tout d'abord, le financement de "bridges", c'est-à-dire des prêts spécifiques à court terme pour les entreprises ayant besoin de se refinancer entre des levées de fonds, pour un total de 160 millions d'euros.

Dans cette

(...) Lire la suite sur La Tribune.fr


Télétravail, garde d'enfants, télémédecine : les solutions des startups face au coronavirus
Coronavirus: les ministres des Finances de l'UE divisés sur le plan de sauvetage de l'économie
La HealthTech, la mine d’or méconnue de la French Tech
A quoi sert le French Tech 120 et qui sont les startups sélectionnées ?