Marchés français ouverture 8 h 20 min
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,06 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,54 (-2,23 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,68 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1292
    +0,0080 (+0,71 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,68 (-2,67 %)
     
  • BTC-EUR

    50 799,67
    +2 060,20 (+4,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,81 (-6,17 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     

Le coronavirus entraine l'apparition de vaisseaux fantômes dans le cerveau

·1 min de lecture

De nombreux chercheurs et chercheuses sont actuellement mobilisés pour accroître les connaissances relatives au virus du SARS-CoV-2, pour une meilleure prise en charge des patients infectés, mais également pour essayer de prévoir les conséquences futures d’une infection sur la santé. Dans le cadre d’une collaboration internationale, des chercheurs de l’Inserm, de l’Université, du CHU et de l’Institut Pasteur de Lille, au sein du laboratoire « Lille neuroscience & cognition », et des collègues du CNRS, identifient pour la première fois un effet direct du SARS-CoV-2 sur les vaisseaux sanguins du cerveau.

Certaines cellules, les cellules endothéliales vasculaires cérébrales, composantes essentielles de la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau, sont affectées par un phénomène de mort cellulaire. Ces résultats, qui font l’objet d’une publication dans la revue Nature Neuroscience, interrogent notamment sur les conséquences à long terme de la maladie.

Les vaisseaux sanguins sont composés de cellules endothéliales. Parmi elles, les cellules endothéliales vasculaires du cerveau qui composent la barrière hémato-encéphalique (BHE). La fonction principale de la BHE est d'isoler le système nerveux central de la circulation sanguine, empêchant ainsi que des substances étrangères ou molécules potentiellement toxiques ne pénètrent dans le cerveau et la moelle épinière, tout en permettant le transfert de nutriments essentiels à leur activité. Participant à cet effort, les cellules endothéliales vasculaires du cerveau jouent donc un rôle primordial dans la bonne irrigation sanguine du cerveau et leur survie est essentielle à son bon fonctionnement.

Image fluorescente d'un tissu cérébral humain post-mortem montrant des noyaux cellulaires (bleu) mettant en évidence un vaisseau sanguin dans lequel les cellules endothéliales vasculaires expriment le matériel génétique du SARS-CoV2 (rouge). © Vincent Prévot, Inserm
Image fluorescente d'un tissu cérébral humain post-mortem montrant des noyaux cellulaires (bleu) mettant en évidence un vaisseau sanguin dans lequel les cellules endothéliales vasculaires expriment le matériel génétique du SARS-CoV2 (rouge). © Vincent Prévot, Inserm

Comment les ciseaux moléculaires provoquent-ils la mort des...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles