La bourse est fermée

Coronavirus : comment êtes-vous remboursé par la Sécu et votre complémentaire santé ?

123 morts, 400 hospitalisations graves et au moins 5.423 contaminés. Au 16 mars, la France est encore loin d’avoir atteint le pic de l’épidémie de coronavirus (COVID-19). Le pays est pour cela entré en phase 3, fermant ainsi tous les lieux publics “non indispensables”. Le bilan sera donc forcément alourdi dans les semaines qui suivent, avec des conséquences pour les budgets des ménages. Entre les médicaments, les potentielles hospitalisations et les consultations, l’Assurance maladie continuera donc d’assurer son rôle de protection, tout comme les organismes de complémentaire santé.

“La Sécurité sociale fera en sorte que le coronavirus ne coûte pas un centime à une personne touchée assure Benjamin Mazet, spécialiste santé au sein du comparateur d’assurance Hyperassur. Les hospitalisations ne devrait donc rien coûter aux patients.” En revanche, avant d’être diagnostiqué, l’assurance maladie ne prendra pas tout en charge et la complémentaire jouera un rôle important pour limiter le reste à charge. ”Le schéma restera classique, confirme Olivier Moustacakis, fondateur du comparateur Assurland. Le coronavirus sera couvert de la même façon qu’une grippe, avec les mêmes garanties”. Les voici.

>> A lire aussi - Coronavirus : votre employeur peut-il vous forcer à poser des congés ou des RTT ?

Médicament

Votre complémentaire santé assure le remboursement de certains médicaments, s’ils ont été achetés à l’aide d’une prescription d’un professionnel. Dans le cadre du coronavirus, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a affirmé que la prise de produits anti-inflammatoires, type ibuprofène ou cortisone, “pourrait être un facteur d'aggravation de l'infection chez les malade”. Il conseille ainsi de se tourner vers le paracétamol type doliprane ou dafalgan.

Consultation

Comme pour toute pathologie, si le patient estime qu’il est potentiellement porteur du coronavirus, il peut aller consulter un médecin. Le rendez-vous est alors facturé dans les mêmes conditions qu’une visite classique.

Afin

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comme Canal+, Pornhub passe en gratuit
Indépendants, libéraux : comment faire pour bénéficier du fonds de soutien ?
Ce que le coronavirus change pour les apprentis
Comment créer sa SASU en 5 étapes ?
4 cas pratiques pour vous aider à recadrer (subtilement) votre chef