La bourse est fermée

Coronavirus : le début du krach ?

Marie-Eve FRÉNAY
1 / 1

Coronavirus : le début du krach ?

Il y a encore quelques semaines, il flottait dans l’air le doux parfum de l’euphorie financière. Mais, désormais, les places boursières du monde entier ont sorti leurs masques, infectées par le Coronavirus chinois, désormais baptisé Covid-19. Sur les 10 derniers jours, la bourse de Shanghai a ainsi chuté de 5%. Le Nikkei japonais s’est lui replié de 7%. Mais, suite à l’entrée en force du virus en Europe, via l’Italie, ce sont dernièrement les marchés occidentaux qui subissent les corrections les plus fortes. Depuis le 17 février, le CAC 40 a plongé de 10%. Hier, jeudi 27 février, l’indice parisien a encore perdu 3% pour clôturer à 5 495 points. Wall Street est également contaminé en atteste la dégringolade de 12% du Dow Jones depuis le 18 février.

Cette correction est d’autant plus brutale pour les boursicoteurs qu’au début de la médiatisation de l’épidémie, les indices boursiers continuaient à battre des records de hausses. Ainsi, la bourse de Shanghai grimpait de 6% entre le 1er et le 31 décembre dernier. Sur cette même période, le CAC 40 bondissait de 3% tout comme le Dow Jones aux Etats-Unis.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Ticket restaurant : que peut-on vraiment payer avec ? (et 10 autres questions qu'on se pose)
- La Banque Postale : 122 000 clients pour Ma French Bank
- Coronavirus : le régulateur demande de la transparence aux sociétés cotées en bourse