La bourse est fermée

Coronavirus : les contrôles dans les trains suspendus par la SNCF ?

C’est une information qui pourrait provoquer une ruée vers les trains. Alors qu’Emmanuel Macron prendra la parole de lundi 16 mars à 20 heures et pourrait évoquer de nouvelles mesures de confinement en raison de l’épidémie de coronavirus, Le Parisien révèle que la SNCF aurait pris la décision de suspendre les contrôles dans les trains. Le média s’appuie sur une note de la compagnie ferroviaire qu’il a pu consulter et précise que cela ne concernerait pas les Thalys et Eurostar, dans lesquels des contrôles continueraient à être effectués. Mais la SNCF n’a pour l’instant pas communiqué officiellement à ce sujet.

Les contrôleurs auraient reçu comme directive de la compagnie de ne plus effectuer de contrôles des titres de transport dans les trains. Cela permettrait ainsi à n’importe qui de prendre le train de son choix sans avoir de billet et risquer une amende. Les portiques d’embarquement, installés dans certaines gares et devant lesquels il est obligatoire de “scanner” son ticket pour pouvoir prendre un train, seraient ainsi ouverts pour tous désormais. La SNCF justifierait cette décision par la volonté de protéger les cheminots mais aussi d’endiguer la propagation du coronavirus. “Car il y a une vraie psychose chez les cheminots. Dans les trains, il y a souvent plus de cent passagers. Certains agents veulent faire valoir leur droit de retrait”, explique une source interne à la SNCF au Parisien.

>> A lire aussi - SNCF et RATP annoncent une réduction de la fréquence des trains et métros

Des contrôles en cas de trains bondés ?

Toujours selon cette même source, des contrôles pourraient toutefois être effectués si les trains sont trop bondés par rapport au nombre de réservations effectuées. “Si on constate que le train est plein alors qu'il n'y a aucune réservation, forcément il risque d'y avoir des contrôles. Mais ce ne sera bon pour personne. Ni pour les clients ni pour les cheminots. Car forcément, ça impliquera des contacts plus proches”, ajoute cette source. Du côté de la

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quincailleries, téléphonie… la liste des magasins ouverts est plus longue qu’on ne le pense
Facebook vs Snapchat : l’offre à trois milliards
Les Parisiens fuient vers la province
Le gendarme de la Bourse interdit les paris à la baisse sur les actions les plus touchées
Airbus arrête sa production en France et en Espagne