La bourse est fermée

Coronavirus: en Chine, les exportations s'effondrent de 17,2% en janvier et février

1 / 2

L'activité du secteur privé français s'écroule en mars

Les exportations chinoise en chute de 17,2% sur un an sur les deux mois cumulés de janvier-février. Il s'agit de la plus forte chute des exportations du géant asiatique depuis février 2019, en pleine guerre commerciale avec les Etats-Unis, selon les chiffres publiés samedi par les douanes chinoises.

Ce décrochage est plus marqué que le plongeon de 16,2% anticipé par les économistes sondés par l'agence Bloomberg. Les vacances du Nouvel an lunaire, qui tombait le 25 janvier, avaient été prolongées jusqu'au 10 février pour enrayer l'épidémie, mais la reprise de l'activité est restée ensuite très parcellaire, beaucoup d'usines peinant à redémarrer leur production.

L'effondrement de l'activité dans le secteur manufacturier et les services

Les mesures drastiques maintenues pour contenir la propagation du virus --entre quarantaines, consignes de confinement et restrictions de circulation-- compliquent le retour des ouvriers et bouleversent les chaînes d'approvisionnement, tandis que le transport des marchandises reste très perturbé. Pour les mêmes raisons, la demande du pays s'en est fortement ressentie.

Alors que nombre d'usines sont restées quasiment à l'arrêt en février et les consommateurs calfeutrés chez eux, les importations chinoises ont reculé de 4% sur un an sur les deux premiers mois de l'année, selon les douanes. Ce repli est toutefois bien moins prononcé que la chute de 16,1% attendue par les analystes interrogés...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi