La bourse est fermée

Coronavirus: Chili et Pérou ferment leurs ports aux bateaux de croisière

L'Azamara, de la compagnie norvégienne-américaine Royal Caribbean Cruises Ltd - ici le 1er juin 2014 en Corse - a été mis en quarantaine au Chili après deux cas suspects de coronavirus

Santiago du Chili (AFP) - Le Chili et le Pérou ont fermé tous leurs ports aux navires de croisière, ont annoncé les autorités de ces deux pays.

Côté chilien, deux paquebots de croisière, avec environ 1.300 personnes à bord, ont été mis en quarantaine pour un cas confirmé et deux cas suspects de coronavirus, a déclaré samedi soir le ministre de la Santé, Jaime Mañalich.

"Nous avons décidé d'interdire l'escale des navires de croisière dans tous les ports à partir de 8 heures dimanche", a déclaré M. Mañalich sur son compte Twitter.

Samedi, deux navires de la compagnie américano-norvégienne Royal Caribbean Cruises Ltd ont été mis en quarantaine.

D'un côté, le Silver Explorer, avec à son bord plus de 200 passagers et membres d'équipage pour une excursion en Patagonie chilienne, a enregistré un cas confirmé de coronavirus: un homme de 85 ans qui a été transféré dans un hôpital de Coyhaique, à quelque 1.700 km au sud de Santiago.

De l'autre, l'Azamara, transportant près de 1.000 personnes, a longé le Chili depuis la ville argentine d'Ushuaia dans l'archipel de la Terre de Feu et se trouve actuellement au large de Chacabuco (également à environ 1.700 km au sud de Santiago) après avoir été interdit de débarquement en raison de deux cas suspects.

Le Chili, qui compte 75 cas confirmés de coronavirus, est en phase 3 de la contamination, ce qui signifie que le virus circule de façon active sur l'ensemble du territoire. Le gouvernement chilien a par ailleurs annoncé dimanche la suspension des cours dans tous les établissements durant deux semaines.

Au Pérou, les autorités ont ordonné dimanche la fermeture des ports pour 30 jours.

Lima avait déjà annoncé jeudi la suspension des vols en provenance d'Europe et d'Asie. Cette mesure, qui entre en vigueur lundi, est prévue pour 30 jours.

Le Pérou totalise 71 cas confirmés de coronavirus.