La bourse est fermée

Coronavirus: les Bourses du Golfe plongent à l'ouverture

1 / 2

Coronavirus: les Bourses du Golfe plongent à l'ouverture

Les Bourses des pays du Golfe ouvrent le dimanche et ferment le jeudi. Et la tendance ce dimanche est à la dégringolade. La Bourse de Ryad, plus gros marché de la région et classée dans le top 10 des places boursières mondiales, chutait de plus de 3% à son ouverture, emboîtant le pas aux Bourses mondiales qui ont connu leur pire semaine depuis la crise de 2008.
  
La place boursière du Koweït a suspendu ses échanges après avoir perdu près de 10% à la suite de l'annonce dimanche matin d'un nouveau cas de la maladie Covid-19 dans le pays, portant le nombre total de personnes infectées dans le pays à 46, le plus élevé du Golfe.
    
Aux Emirats arabes unis, où 21 cas de personnes infectées ont été recensés, les Bourses de Dubaï et d'Abu Dhabi plongeaient également, perdant environ 4%.



Forte baisse des cours du pétrole

Les prix de l'or noir, touchés de plein fouet par la panique face à la propagation du coronavirus, ont encaissé la semaine dernière leur plus importante chute hebdomadaire depuis 2008 à New York et depuis 2016 à Londres.
  

 
Au cours du week-end, la plupart des pays du Conseil de coopération du Golfe ont annoncé des mesures pour empêcher la propagation du virus tandis que le nombre de cas, pour la plupart des personnes revenant de pèlerinages en Iran, pays particulièrement touché par l'épidémie, augmentait.
    
Quelque 41 cas de nouveau coronavirus ont été recensés à Bahreïn, où la Bourse a perdu un peu plus de...


Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi