La bourse est fermée

Coronavirus : comment les banques s’organisent pour accompagner les entreprises et particuliers

1 / 2

Coronavirus: comment les banques s’organisent pour accompagner les entreprises et particuliers

Autorisées à poursuivre leur activité, les banques ont été contraintes de revoir leur organisation pour assurer le traitement des demandes des entreprises et des particuliers tout en respectant les règles sanitaires.

Elles font partie des établissements dont les activités sont considérées comme essentielles. Comme d’autres secteurs, les banques sont en première ligne depuis le début de l’épidémie de coronavirus. Pour continuer d’assurer leurs services, la plupart ont été contraintes de mettre en place un plan de continuité de l’activité, et donc de revoir leur organisation.

Recours au télétravail lorsque cela est possible, renforcement des mesures sanitaires, ouverture partielle des agences… À l’instar de nombreuses entreprises, les banques s’adaptent à cette situation inédite. En Île-de-France, la Caisse d’Épargne indique que près de trois quarts de ses 423 agences sont ouvertes. Surtout, "100% de nos 30 centres d’affaires sont opérationnels pour traiter les demandes de notre clientèle de professionnels et acteurs de l’économie régionale", souligne le groupe à BFM Eco.

Un maintien de l’activité indispensable pour faire face à l’afflux de demandes, notamment des fameux "prêts garantis par l’État" (PGE) mis en place pour aider les entreprises à surmonter les difficultés financières en cette période de crise. 40.000 d’entre elles y ont déjà eu recours depuis le 25 mars. 

La Caisse d’Épargne Île-de-France assure être totalement mobilisée et dit s’engager à "examiner rapidement toutes les demandes" sans besoin de se déplacer. Elle affirme en outre avoir "traité en un temps record les demandes de différés des (...)

Lire la suite sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

À lire aussi