La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 600,66
    +54,17 (+0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 126,70
    +30,63 (+0,75 %)
     
  • Dow Jones

    34 479,60
    +13,36 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,2107
    -0,0071 (-0,58 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    -16,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    29 318,01
    -1 732,50 (-5,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    924,19
    -17,62 (-1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    70,78
    +0,49 (+0,70 %)
     
  • DAX

    15 693,27
    +122,05 (+0,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 134,06
    +45,88 (+0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 069,42
    +49,09 (+0,35 %)
     
  • S&P 500

    4 247,44
    +8,26 (+0,19 %)
     
  • Nikkei 225

    28 948,73
    -9,83 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,25 (+0,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4117
    -0,0060 (-0,42 %)
     

Coronavirus: En Angleterre, les infections ont diminué de moitié depuis mars, selon une étude

·1 min de lecture
CORONAVIRUS: EN ANGLETERRE, LES INFECTIONS ONT DIMINUÉ DE MOITIÉ DEPUIS MARS, SELON UNE ÉTUDE

LONDRES (Reuters) - La prévalence des infections à coronavirus en Angleterre a diminué de moitié depuis mars, grâce à l’efficacité de la campagne vaccinale, mais les nouveaux variants restent une menace, selon les résultats d'une enquête publiée jeudi.

L'étude REACT, menée par des scientifiques de l'Imperial College de Londres, a révélé que le nombre de contaminations a de nouveau diminué, avec une moyenne de seulement une personne sur 1.000 infectée.

"Les résultats d'aujourd'hui démontrent l'impact de notre campagne vaccinale sur les taux d'infection dans tout le pays", a déclaré Matt Hancock, le ministre britannique de la Santé.

L'étude ne couvre pas l'Écosse, le Pays de Galles et l'Irlande du Nord, qui ont chacun leur propre suivi des cas de coronavirus.

L'étude REACT est l'une des plus grandes enquêtes portant sur le COVID-19 effectuée en Angleterre, avec plus de 127.000 volontaires testés entre le 15 avril et le 3 mai.

(Andrew MacAskill; version française Camille Raynaud)