Marchés français ouverture 8 h 14 min

Coronavirus: ces acteurs de la tech qui plongent et ceux qui s'en sortent

1 / 2

Coronavirus: ces acteurs de la tech qui plongent et ceux qui s'en sortent

Les douches froides se succèdent pour les géants de la tech. L'arrêt ou le ralentissement de nombreuses usines en Chine, où sont assemblés de nombreux appareils comme les smartphones et les PC, était le premier coup derrière la nuque.

La propagation de l'épidémie en Corée du Sud, qui est devenue en quelques jours le deuxième foyer de l'épidémie, a été le second. Le pays est en effet un centre névralgique pour la production de composants essentiels comme les semi-conducteurs (les processeurs) ou les puces-mémoires.

Cette double problématique épuise les capacités d'approvisionnement des industriels qui révisent à la baisse leurs objectifs les uns après les autres malgré le redémarrage de certaines usines en Chine. Mais ce démarrage est encore très chaotique et moins rapide que prévu. En Corée, le manque de visibilité est total. Sans oublier la baisse probable de la demande pour ces produits partout dans le monde.

100 millions de dollars de manque à gagner pour Nvidia

Apple a été le premier à tirer en prévenant qu'il n'atteindrait pas ses prévisions. "L'approvisionnement d'iPhone à l'échelle mondiale est temporairement restreint. Bien que nos sites de production partenaires soient situés en dehors de la province d'Hubei, et que ces sites aient rouvert, la reprise de l'activité est plus lente que prévue", affirme le géant américain. Depuis le 2 janvier, son action a perdu 9% (à la clôture de jeudi soir).

Ce mercredi,...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi