La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 975,81
    -390,95 (-0,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Corine de Bilbao (Microsoft): "la technologie fait partie de la solution au défi climatique"

·2 min de lecture

INTERVIEW- Partenaire de la COP26, Microsoft annonce le lancement d’un accélérateur de start-up pour trouver des solutions technologiques à la réduction et la compensation des émissions de carbone. L'entreprise avance aussi à grand pas dans la mesure des émissions via son Cloud for sustainability lancé en octobre. Rencontre avec Corine de Bilbao, CEO de Microsoft France, sur ces enjeux de transition pour le géant du numérique.

Challenges- Vous êtes partenaire de la COP26, qu’est ce que cela signifie pour Microsoft?

Corine de Bilbao- Nous avons été parmi les premiers partenaires de la . C’est là que se rencontrent les pays, les décideurs, et beaucoup d’entreprises. Or les citoyens attendent des entreprises qu’elles fassent partie de la solution, et nous croyons à la force de l’écosystème. Au-delà du sponsoring, il était important d’y aller pour être au cœur des discussions. Nous avons animé et participé à plusieurs panels. Nous sommes convaincus que la technologie fait partie de la solution. Il y a également l’enjeu de la mesure des émissions. Nous étions à la COP26 pour démontrer que la technologie peut faire partie de la solution.

Quels sont vos engagements en matière d’émissions de gaz à effet de serre?

Nous sommes déjà neutres en carbone depuis 2012, et nous nous sommes engagés à être carbone négatif en 2030. En 2050, Microsoft aura aussi compensé l’entièreté du carbone émis par l’entreprise depuis sa création en 1975. Cette année nous avons ainsi réussi à réduire de 6% nos émissions de CO2, soit de 730.000 tonnes sur environ 12 millions de tonnes annuelles, scope 3 (émissions indirectes) compris. Si nous maintenons ce rythme de réduction de 6% par an, nous parviendrons à diviser par deux nos émissions d’ici à 2030.

Comment pensez-vous y parvenir?

Nous travaillons d'abord sur nos data centers, qui sont une grosse partie du sujet de la pollution numérique. En 2025, tous seront alimentés par des énergies renouvelables. Nous agissons aussi sur l’efficacité énergétique des produits, en particulier les Surface et Xbox. Mais ça ne sera pas suffisant. Il y a donc le sujet de la compensation. Nous avons lancé un appel à projets en juillet 2020, pour financer 26 projets avec 15 fournisseurs [Microsoft ne dévoile pas le montant de cet investissement, ndlr]. Parmi eux, de la , mais là encore ça ne suffira pas, nous avons besoin de technologies de rupture. Nous avons par exemple investi dans le .[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles