La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 229,85
    +365,89 (+1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Le Coréen Hyundai-Kia dépasse Renault et devient le troisième constructeur en Europe

Challenges - N. Meunier

Le marché auto continue de s'effondrer en Europe. Tous les constructeurs chutent sauf le Coréen Hyundai (qui comprend aussi la marque Kia). Il passe devant Renault et devient le troisième constructeur sur le Vieux continent avec 10% de part de marché.

Ca ne repart vraiment pas! Les immatriculations de ont encore plongé de 13% dans l'Union européenne (+Suisse, Norvège, Grande-Bretagne) en mai, selon l’ACEA! C'est le plus faible mois de mai enregistré par l'Association des constructeurs européens depuis le début de ses statistiques en 1990, hors la pandémie et le confinement de 2020. Avec des chutes de 20,6% en Grande-Bretagne, 15% en Italie, 11% en Espagne, -10% en France et Allemagne. Sur cinq mois, ce sont aussi les plus mauvais résultats enregistrés avec 4,07 millions de véhicules vendus (-13,5% sur un an) – toujours hors 2020.

Depuis le début de l’année, Stellantis recule de plus de 22%. C’est le groupe qui chute le plus parmi les grands constructeurs. Citroën plonge de presque 25%, tout comme Peugeot et Fiat. Le groupe Renault recule de plus de 9%, les progrès de Dacia (+14%) ne compensant pas le plongeon de la marque au losange elle-même (-21,4%). Mais, la grande nouveauté, c’est que, pour la première fois sur un cumul de cinq mois, perd… sa troisième place en Europe. Le groupe coréen Hyundai (avec ses deux marques Hyundai et Kia) lui passe allègrement devant, progressant de 17%. Désormais, il s’arroge 10% du marché européen, contre 8,7% seulement pour Renault, 19,2% pour Stellantis, 24,2% pour le groupe Volkswagen.

Moins de pénuries

Mais comment fait donc ce Coréen, le seul grand groupe auto à augmenter ses ventes si insolemment? Pénurie de composants électroniques? "Nous avons des délais de livraison trois fois inférieurs à ceux de la concurrence en moyenne", se félicite-t-on chez Kia France. Les sont "prévoyants et commandent très en avance leurs voitures et donc leurs composants", résume Eric Champarnaud, du cabinet français C-Ways. En outre, "nous produisons beaucoup de pièces en interne et, en tant qu’Asiatiques, avons des liens privilégiés avec les fournisseurs coréens Samsung, LG ou SK Innovation, mais aussi avec les Chinois", résume Lionel French Keogh, PDG de Hyundai France.

Mais, cette gestion [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles