Marchés français ouverture 7 h 15 min
  • Dow Jones

    33 919,84
    -50,63 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    14 746,40
    +32,49 (+0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1726
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    34 420,63
    -2 290,64 (-6,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 016,33
    -47,52 (-4,47 %)
     
  • S&P 500

    4 354,19
    -3,54 (-0,08 %)
     

La Corée du Sud veut mettre fin à l'hégémonie de l'App store et du Play Store

·1 min de lecture

Google et Apple prélèvent des revenus pharamineux aux applications hébergées sur leurs plateformes respectives et Séoul aimerait bien rééquilibrer la situation. Les députés sud-coréens pourraient adopter, ce mardi 31 août, un projet de loi obligeant les éditeurs d'applications mobiles à proposer des systèmes de paiement alternatifs à App Store et Play Store, mettant ainsi fin à leur monopole. Ce texte, qui sera soumis mardi au vote de l'Assemblée nationale, pourrait faire de ce pays la première grande puissance économique à adopter une telle législation et créer ainsi un précédent mondial.

Aux États-Unis, trois sénateurs ont proposé en août une loi visant à réguler les deux firmes dominantes et contraindre le duopole Google-Apple à s'ouvrir beaucoup plus à la concurrence. Les parlementaires européens discutent également d'une telle loi.

À lire aussi — Apple s'engage à ouvrir son App Store à la concurrence

Cette initiative sud-coréenne intervient alors que Apple et Google sont, à travers la planète, sous le feu des critiques, accusés notamment de prélever une commission de 30% sur les transactions réalisées via leurs systèmes de paiement devenus incontournables. Le texte sud-coréen — baptisé "loi anti-Google" — offrira la possibilité aux utilisateurs de choisir le système de paiement de leur choix pour l'achat d'applications.

"Cette loi va certainement créer un précédent pour d'autres pays, ainsi que pour les éditeurs d'applications et les créateurs de contenu du monde entier", (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Deux frère et sœur de 14 et 9 ans gagneraient plus de 30 000 $ par mois en minant des bitcoins
Google fait appel de son amende de 500 M€ pour non-respect des droits voisins
La star du tennis Naomi Osaka raconte sa passion pour les cryptomonnaies
Les piratages et fraudes à la cryptomonnaie atteignent déjà un niveau record en 2021
La Chine met en place une nouvelle loi pour réguler ses géants de la tech

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles