La bourse ferme dans 1 h 42 min
  • CAC 40

    5 576,57
    +58,02 (+1,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 527,36
    +34,82 (+1,00 %)
     
  • Dow Jones

    29 974,78
    +336,14 (+1,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,1995
    +0,0060 (+0,50 %)
     
  • Gold future

    1 812,80
    +31,90 (+1,79 %)
     
  • BTC-EUR

    16 090,57
    -160,44 (-0,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    379,37
    -0,49 (-0,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    45,02
    -0,32 (-0,71 %)
     
  • DAX

    13 407,65
    +116,49 (+0,88 %)
     
  • FTSE 100

    6 381,30
    +115,11 (+1,84 %)
     
  • Nasdaq

    12 299,26
    +100,52 (+0,82 %)
     
  • S&P 500

    3 661,78
    +40,15 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 567,68
    +226,19 (+0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3345
    +0,0014 (+0,10 %)
     

Corée du Sud: les décès suspects de 59 personnes vaccinées contre la grippe inquiètent

·2 min de lecture

En Corée du Sud, cinquante-neuf personnes sont décédées quelques jours après s’être fait inoculer le vaccin de la grippe. Le gouvernement affirme qu’il n’existe, à l’heure actuelle, aucun lien établi entre le vaccin et les décès mais cela augmente tout de même la méfiance de la population. Pourtant, les autorités sud-coréennes souhaitaient immuniser une grande partie de la population.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

La campagne de vaccin contre la grippe devait être gratuite et massive cette année en Corée du Sud. Dix-neuf millions de personnes immunisées, un objectif ambitieux, mais qui pourrait être remis en cause par ces décès suspects.

Pour le docteur Anh Wartel, en charge des essais cliniques à l’International Vaccine Institute de Séoul, la hausse du nombre de vaccins explique l’augmentation des effets secondaires. Elle se veut rassurante : « Il y a plusieurs types de vaccins contre la grippe en Corée du Sud. Ils n’ont pas retrouvé des clusters, c’est-à-dire des décès regroupés pour un vaccin en particulier. C’est assez diffus dans le sens où ils ont revu les cas et il n’y a pas de causalité démontrée. »

Éviter une double pandémie

Il n’y a pas de lien prouvé entre les vaccins et les décès, mais cela ne suffit pas pour l’instant à freiner les inquiétudes. Deux types de vaccins utilisés en Corée du Sud ont été retirés à Singapour. S’immuniser contre la grippe, c’est pourtant faciliter le travail des médecins, qui pourraient être confrontés à deux épidémies cet hiver.

« Cela permet aux médecins de faire le tri entre ce qui est lié au Covid-19 et ce qui est lié à la grippe, si quelqu’un a été vacciné. Donc, cela permet quand même une prise en charge beaucoup plus optimale pour trier entre les différentes infections respiratoires que l’on voit pendant la période hivernale », précise le docteur Wartel.

Un bénéfice dont ne veut pas se passer le gouvernement, qui maintient sa campagne de vaccination. La Corée du Sud, érigée en exemple pour sa gestion de la pandémie de Covid-19, souhaite affronter l’hiver préparée face à une éventuelle résurgence du virus.

À lire aussi : Chine: la crainte de la double pandémie, grippe et coronavirus