La bourse ferme dans 8 h 7 min
  • CAC 40

    5 819,47
    +21,49 (+0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 719,91
    +13,92 (+0,38 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2203
    +0,0034 (+0,28 %)
     
  • Gold future

    1 791,40
    -6,50 (-0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    41 150,99
    +21,06 (+0,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 002,63
    +7,97 (+0,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,72
    +0,50 (+0,79 %)
     
  • DAX

    14 017,23
    +41,23 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    6 678,23
    +19,26 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 121,83
    +403,59 (+1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,4146
    +0,0005 (+0,03 %)
     

La Corée du Nord a volé plus de 300 M$ de cryptomonnaies pour financer ses programmes nucléaires

·2 min de lecture

La Corée du Nord n'a rien perdu de ses ambitions sur le plan militaire. Le pays a dérobé au cours des derniers mois plus de 300 millions de dollars de cryptomonnaies via des attaques informatiques destinées à financer ses programmes nucléaires et balistiques interdits, selon un rapport confidentiel de l'ONU. Ce document, rédigé par un groupe d'experts chargé de contrôler l'application des sanctions prises contre Pyongyang, estime qu'"au total le vol de biens virtuels commis par le pays entre 2019 et novembre 2020 s'élève à environ 316,4 millions de dollars" (260 millions d'euros), d'après un État membre des Nations unies.

Des institutions financières et des Bourses ont été piratées afin de financer le développement des programmes nucléaire et balistique nord-coréens, selon ce rapport que l'AFP a pu consulter. Une large majorité des recettes provenait de deux détournements commis fin 2020. La Corée du Nord a déployé des milliers de pirates informatiques aguerris qui visent des entreprises et des institutions en Corée du Sud et ailleurs dans le monde.

À lire aussi — Tesla annonce avoir acheté pour 1,5Md$ de bitcoin et envoie le cours vers les sommets

Leur objectif est également de trouver des sources de revenus face aux multiples sanctions auxquelles le pays est soumis en raison de ses programmes d'armement. Les négociations entre Pyongyang et Washington sont au point mort depuis l'échec du sommet de Hanoï en 2019. Une des raisons de cette impasse a été l'absence de consensus sur les concessions que le Nord devrait faire en échange d'une levée des sanctions internationales pesant sur elle.

Le dirigeant Kim Jong-un a depuis montré, notamment lors de parades militaires en octobre et janvier, de nouveaux modèles de missiles et fait part de sa volonté de renforcer l'arsenal nucléaire du pays. Les experts de l'ONU ont dit enquêter sur le piratage en septembre d'un échange de cryptomonnaies qui s'est soldé par le vol de 281 millions de dollars (231 millions d'euros environ). (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les États-Unis demandent la levée de l’interdiction de WeChat
Microsoft envisagerait de racheter Pinterest pour un montant d'environ 50 Mds$
Il sera possible de payer en cryptomonnaie avec sa Mastercard chez des commerçants d'ici fin 2021
Face au succès de Clubhouse, Facebook veut créer des salons audios
La sonde chinoise Tianwen-1 se place en orbite autour de Mars