Publicité
Marchés français ouverture 2 h 19 min
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    38 669,28
    -186,09 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    18 531,29
    -289,87 (-1,54 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 458,01
    +1 037,24 (+1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 454,89
    -41,57 (-2,78 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     

Corée du Nord : cet impressionnant train blindé dans lequel Kim-Jong-un est arrivé en Russie

Mikhail Svetlov / gettyimages

Lent, luxueux et équipé de dispositifs dignes de James Bond : surnommé la "forteresse ambulante", le train blindé à bord duquel Kim Jong Un est entré en Russie ce mardi 12 septembre avant une rencontre avec le président russe Vladimir Poutine est le moyen de transport privilégié du dirigeant nord-coréen.

Comme Staline avant eux, les chefs d'Etat de la dynastie Kim ont toujours évité au maximum les moyens de transport aérien, jugés trop vulnérables. Kim Jong Un ne déroge pas à une tradition lancée par son grand-père Kim Il Sung et perpétuée par son père Kim Jong Un. C'est ainsi en train blindé qu'il s'était rendu à Pékin en 2018 et à Hanoï l'année suivante pour un sommet avec son homologue américain Donald Trump. Un voyage qui avait alors duré une soixantaine d'heures.

En 2001, il avait fallu pas moins de 24 jours à son père pour effectuer un aller-retour Pyongyang-Moscou, un marathon de quelque 20.000 km. Un officiel russe qui avait été convié à bord, Konstantin Pulikovsky, avait témoigné du luxe régnant à bord du train, où étaient servis homard et vins français. Selon la version officielle, c'est d'ailleurs à bord de son train qu'est décédé Kim Il Sung d'une crise cardiaque en 2011, lors d'une "visite de terrain" en province. Preuve de leur importance symbolique, les trains utilisés par Kim Il Sung et Kim Jong Un sont exposés au Palais mémorial de Kumsusan de Pyongyang, où reposent les dépouilles des deux ex-dirigeants.

Fabriqué à Pyongyang à plusieurs exemplaires quasi-identiques, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite