Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 503,69
    +263,71 (+0,69 %)
     
  • Nasdaq

    15 696,64
    +245,33 (+1,59 %)
     
  • Nikkei 225

    37 552,16
    +113,55 (+0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,0707
    +0,0050 (+0,47 %)
     
  • HANG SENG

    16 828,93
    +317,24 (+1,92 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 929,45
    -163,95 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 426,49
    +11,73 (+0,83 %)
     
  • S&P 500

    5 070,55
    +59,95 (+1,20 %)
     

Un copropriétaire a causé des dégâts sur les parties communes, que faire ?

Pixabay

Chaque mois, le "Grand rendez-vous de l'immobilier" (Capital / Radio Immo) répond à vos questions par le biais de sa séquence "Ça vous concerne". Nos experts - avocats, notaires, agents immobiliers - dénouent pour vous les problèmes juridiques les plus complexes et vous livrent leurs conseils avisés que vous envisagiez de vendre, d'acheter, de louer ou de rénover votre logement. Dans cette séquence, Emmanuelle Lefevre, avocate à Versailles, répond à une question de Véronique est présidente du conseil syndical d'un immeuble à Tours. Un des copropriétaires de Véronique a fait déplacer sa cuisine. A cet effet, ce copropriétaire a touché au réseau collectif sans autorisation préalable de la copro et a même commis des dégâts. Que peut faire Véronique et la copropriété ?

En réponse, Emmanuelle Lefevre rappelle la règle de base : en copropriété, personne ne peut entreprendre de travaux touchant aux parties communes sans avoir obtenu au préalable l'autorisation de l'AG. L'Assemblée générale de copropriété peut être convoquée aux frais de celui qui souhaite faire des travaux. Celle-ci donnera son accord, sous condition. Attention, à bien respecter cette règle fondamentale. En cas de manquement, les sanctions seront très lourdes, précise notre avocate. Retrouvez l'intervention d'Emmanuelle Lefevre dans la vidéo ci-dessus.

>> Notre service - Rénovation énergétique : calculez le montant de vos aides (MaPrimeRénov’, CEE…) et trouvez le bon artisan pour vos travaux

Vous êtes propriétaire, (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immbolier locatif : les rendements à Rennes pourraient avoisiner les 5%
Ces leviers financiers qui permettraient d'inciter les maires à booster la construction de logements
A Lille, voici les quartiers à privilégier pour les investisseurs locatifs
Immobilier locatif : le point sur le marché bordelais
Vente immobilière : mon acheteur se rétracte et refuse de justifier le refus de prêt, que faire ?