Marchés français ouverture 2 h 8 min
  • Dow Jones

    33 507,50
    -158,80 (-0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 219,32
    +18,02 (+0,14 %)
     
  • Nikkei 225

    32 013,08
    +155,46 (+0,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,0571
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,66
    +436,66 (+2,51 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 537,42
    +954,17 (+3,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    602,55
    +23,78 (+4,11 %)
     
  • S&P 500

    4 288,05
    -11,65 (-0,27 %)
     

"Nous sommes de plus en plus copiés" : Faustine Bollaert évoque le succès de "Ça commence aujourd'hui"

GUYON Nathalie

Seriez-vous une stakhanoviste ? Combien d’émissions lancez-vous cette saison : au moins deux, voire trois, non ?

Faustine Bollaert : Si l’on compte Safe Zone, lancée au mois de juillet sur YouTube, on peut dire que j’anime trois nouveaux programmes en plus de Ça commence aujourd’hui, de La Boîte à secrets et de Prodiges. Il y a d’abord une déclinaison de Prodiges, baptisée Prodiges Pop, enregistrée en juillet. Elle sera diffusée sur France 2 sous la forme de deux prime time, en septembre. Ensuite, je vais me retrouver cheffe de bande avec Ça vaut le coup, une hebdo prévue sur France 2 également cet automne.

Commençons par Prodiges Pop : en quoi est-ce différent de Prodiges ?

Comme son nom l’indique, c’est la version pop. Il y a toujours un orchestre, un jury bienveillant... Mais à la place d’un jeune virtuose au violon, on entendra plutôt un as de la guitare électrique. Côté danse, ce sera plutôt un champion de hip-hop, etc. Le jury change aussi. Nous avons réuni, pour cette première édition, la chorégraphe Blanca Li, la chanteuse Chimène Badi et le trompettiste Ibrahim Maalouf. L’an dernier, en décembre, les audiences de Prodiges ont été très bonnes (3,72 millions de téléspectateurs, ndlr), et comme l’émission s’apprête à fêter ses dix ans en 2024, France Télévisions a pensé que c’était le bon moment pour la décliner autrement. Ce programme est un petit bijou. J’y vais parce que l’alchimie a pris, et il y a aussi de la légèreté et de la fraîcheur, grâce aux enfants.

À lire également

Un gars, une fille (au pluriel) : Pourquoi Alexandra Lamy et Jean Dujardin ont refusé de participer à l'adaptation de leur série culte ?

Dans Prodiges et Prodiges Pop, ce sont des enfants et des ados qui sont en vedette. Que diriez-vous à l’adolescente que vous étiez si vous la croisiez aujourd’hui ?

Accroche-toi ! À chaque rentrée, je savoure. À 15 ans,, je rêvais de faire de la télévision. Aujourd’hui, j’ai les yeux qui brillent de voir que mon rêve s’est réalisé, et qu’il continue encore. Je ne suis pas lassée, et pourtant je fais de la ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi