La bourse est fermée

Comment Coorpacademy est devenu le Netflix de la formation professionnelle

Lorsque La Redoute a définitivement tourné la page du catalogue papier pour se concentrer uniquement sur le digital, il a bien fallu former ses salariés à la culture et aux outils numériques, ainsi qu’aux dernières tendances de l’e-commerce. Et, pour cela, quoi de plus naturel que de proposer des formations… en ligne ! L’entreprise s’est donc tournée vers Coorpacademy pour imaginer une plateforme de digital learning, avec des contenus répondant à ses problématiques. En six mois, 800 salariés ont accédé à la plateforme, mais, surtout, 88% des cours commencés ont été terminés. Bien plus rapide et efficace que s’il avait fallu organiser des formations en présentiel pour chacun des salariés.

De plus, les formations traditionnelles se concentrent encore essentiellement sur le développement des « hard skills », autrement dit les compétences techniques, au détriment des « soft skills », ces compétences douces, humaines et transversales – celles que les robots ne peuvent acquérir – de plus en plus recherchées par les employeurs et les recruteurs. C’est pour combler ce trou dans la raquette que Jean- Marc Tassetto, Arnaud Mitre et Frédérick Bénichou, deux anciens de Google et un « serial web entrepreneur », ont lancé Coorpacademy en 2013.

>> A lire aussi - Avec InsideBoard, l'intelligence artificielle optimise la formation des salariés

Cette start-up franco-suisse, aujourd’hui multirécompensée, a mis en musique, ou plutôt en images, une méthode pédagogique disruptive, basée sur l’assimilation des soft skills. Le concept ? La « simplexité ». Derrière ce mot-valise, l’idée est de proposer une interface ultra-facile d’utilisation, ludique et attractive, mais donnant accès à des contenus ciblés et pertinents. « Nous avons conçu un outil flexible, qui s’adapte à l’usager : nos contenus se consomment par-tout et à tout moment, en vingt minutes en moyenne, voire en cinq minutes grâce au microlearning », détaille Frédérick Bénichou, l’un des cofondateurs.

Concrètement, comment ça marche

(...) Cliquez ici pour voir la suite