La bourse ferme dans 7 h 7 min
  • CAC 40

    6 245,08
    +10,94 (+0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 001,65
    +8,22 (+0,21 %)
     
  • Dow Jones

    34 035,99
    +305,10 (+0,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1989
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 765,90
    -0,90 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    51 520,18
    -1 555,26 (-2,93 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 376,26
    -4,69 (-0,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,46
    0,00 (0,00 %)
     
  • DAX

    15 334,06
    +78,73 (+0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 003,56
    +20,06 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    14 038,76
    +180,92 (+1,31 %)
     
  • S&P 500

    4 170,42
    +45,76 (+1,11 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    29 007,87
    +214,73 (+0,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,3749
    -0,0035 (-0,26 %)
     

La Convention citoyenne pour le climat attribue de mauvaises notes à l'exécutif quant à la reprise de ses propositions

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Avant de tirer leur révérence, les membres de la Convention citoyenne pour le climat ont tiré un bilan amer de la "prise en compte" de leurs 149 propositions par l'exécutif. Appelés à évaluer sur 10 chaque proposition et les six grandes thématiques dans lesquelles elles étaient regroupées, les 119 citoyens présents en visioconférence, dimanche 28 février, n'ont attribué quasiment que des notes en dessous de la moyenne.

Sur les six grandes thématiques, le gouvernement obtient une note moyenne de 3,8 : de 3,4, pour "se loger", à 4,1 pour les propositions sur la gouvernance. La reprise des propositions des thèmes "produire et travailler", "se nourrir" et "se déplacer" a été notée 3,7 à chaque fois, et celle des propositions sur la consommation, 4 sur 10.

Les membres de la Convention doivent encore voter pour répondre dans l'après-midi à quatre questions plus générales, tirant le bilan global de l'exercice.

Des citoyens déçus sur l'écocide et le transport aérien

Quelques mesures spécifiques dépassent la moyenne : la réforme de l'article 1er de la Constitution pour y introduire la lutte contre le changement climatique, par exemple, a recueilli la note de 6,1.

Mais la traduction d'autres objectifs emblématiques de la CCC a été durement jugée : "limiter les effets néfastes du transport aérien" a obtenu une note de 2,8, et l'introduction dans le droit d'un délit "d'écocide", alors que la Convention proposait d'en faire un crime, a été notée 2,7.

Démarrée en octobre 2019, la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi