La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 849,49
    -128,59 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    11 434,52
    -187,19 (-1,61 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0855
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 330,24
    -615,70 (-2,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,78
    -14,09 (-2,62 %)
     
  • S&P 500

    4 030,88
    -39,68 (-0,97 %)
     

"Zéro Covid": des milliers de manifestants dans la rue en Chine

AFP - -

Des centaines de personnes sont descendues dans les rues dimanche à Pékin, Shanghai, Wuhan et dans d'autres villes de Chine pour protester contre les confinements à outrance, une rare démonstration d'hostilité envers le régime du président Xi Jinping et sa politique de "zéro Covid" draconienne pratiquée depuis près de trois ans.

Des centaines de personnes manifestaient dimanche soir à Wuhan, dans le centre de la Chine, contre les restrictions sanitaires, presque trois ans jour pour jour après la détection du premier cas mondial de Covid-19 dans cette ville. Selon des vidéos diffusées en direct sur les réseaux sociaux et géolocalisées par l'AFP, une foule d'habitants en colère étaient rassemblés dans cette ville, où avait été détecté le premier cas de coronavirus en décembre 2019, alors que d'autres manifestations similaires ont éclaté dans plusieurs villes chinoises.

Contestations dans plusieurs villes

Une vidéo largement diffusée sur internet et que l'AFP a géolocalisée à Shanghai montre certains protestataires crier "Xi Jinping, démission !" et s'en prendre aussi au Parti communiste chinois, une très rare démonstration d'hostilité contre le président et le régime dans la capitale économique du pays, soumise au début de l'année à un épuisant confinement de deux mois. Cette protestation s'est déroulée à l'aube dans la rue Wulumuqi - le nom en mandarin de la ville d'Urumqi dans le Xinjiang (ouest) où dix personnes ont péri dans un incendie jeudi. De nombreux posts circulant sur les réseaux sociaux en Chine accusent les mesures anti-Covid d'avoir aggravé ce drame en ralentissant l'arrivée des secours.

Lire aussi Confinements, violentes manifestations : la crise du Covid s'aggrave en Chine

Une personne ayant participé aux protestations à Shanghai a dit à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, être arrivée vers deux heures du matin au rassemblement. "Un groupe de personnes en deuil déposait des fleurs sur le trottoir, un autre groupe scandait des slogans", a raconté ce témoin. "Il y a eu quelques échauffourées mineures mais dans l'ensemble, le maintien de l'ordre a été civilisé", a-t-il poursuivi. "C'est fou de savoir que dans ces circonstances, il y a encore tant de gens courageux qui se font remarquer", s'est-il exclamé.

Une vidéo prise par un témoin a montré une importante foule crier en bra[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi