La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 934,65
    -6 411,59 (-12,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Pour ou contre : “Small Axe”, les cinq films de Steve McQueen sur le racisme en Angleterre ?

·1 min de lecture

Dans “Small Axe”, une série de cinq fictions diffusée sur Salto, Steve McQueen, le cinéaste talentueux de “Shame” et “Twelve Years a Slave”, évoque le racisme dans son pays natal des années 60 aux années 80. Un document important sur l’Angleterre des dernières décennies pour l’un de nos journalistes, un ensemble instructif mais lassant pour un autre. Explications.

Pour - Olivier de BruynIl a signé en 2013 une œuvre majeure sur le racisme et l‘esclavage aux États-Unis - “Twelve Years a Slave”, élu Oscar du meilleur film l’année suivante -, mais il ne s’est jamais contenté de traiter de ce seul sujet. Dans sa filmographie éclectique, le talentueux cinéaste britannique Steve McQueen a tour à tour évoqué le sort réservé au gréviste de la faim Bobby Sands et à ses camarades de l’IRA (Armée Républicaine Irlandaise) dans “Hunger”, l’addiction sexuelle dans “Shame” et a mis en scène, façon parenthèse ludique, un polar stylé en 2018 : “Les veuves”.Dans son nouveau projet conçu pour la BBC, une institution britannique qui, il y a plusieurs décennies, produisait déjà des fictions réalisées par Stephen Frears ou Ken Loach, le cinéaste aborde une nouvelle fois le sujet du racisme, mais cette fois dans son pays natal : l’Angleterre. Dans “Small Axe”, le titre générique de cette série impressionnante, Steve McQueen signe cinq longs-métrages de 1 heure à 2 heures, tous consacrés au même thème dans l’Angleterre des années 60 aux années 80. Ces cinq longs-métrages peuvent être vus de...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

20 départements sous "surveillance renforcée", pas de mesures immédiates : les annonces de Castex

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Bientôt un scooter gonflable pour les moins de 80 kg

"Je ne supporte plus les écrans, je veux rencontrer les gens en vrai" : c'est quoi, avoir 20 ans, en 2020 ?

La racialisation de la question sociale, une impasse : rendez-vous le 20 septembre place de la République