La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 291,02
    -880,97 (-1,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Contrats d’électricité : les raisons de "l’échec" des concurrents d’EDF

·1 min de lecture

Près de 15 ans après l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence, les opérateurs alternatifs à EDF n’ont pas su en faire réellement profiter les ménages, dénonce la CLCV dans une étude publiée ce mercredi 10 mars. Si bien que l’association de consommateurs estime que ce tournant est un “échec” et milite pour “un retour au monopole d'EDF” à partir de 2025, date à laquelle les fournisseurs alternatifs ne pourront plus bénéficier du dispositif de l’Arenh. L’accès régulé à l'électricité nucléaire historique permet aux concurrents du marché de bénéficier d’une partie de l’énergie nucléaire bon marché produite par EDF.

Au travers de cette enquête fouillée, l’association liste les trois principales lacunes qui freinent considérablement l’essor de ces offres alternatives : la dépendance excessive à EDF, le manque d’innovation, mais aussi le démarchage abusif et les offres trompeuses, source de perte de méfiance du grand public.

Contrairement à la concurrence instaurée chez les opérateurs télécoms, les compagnies aériennes ou les assureurs (notamment l’assurance emprunteur), le marché de l’électricité n’a pas vu le montant de ses factures s’abaisser. Au contraire, les tarifs ont augmenté continuellement sur propositions successives de la commission de régulation de l’énergie.

Si les nouveaux acteurs ne parviennent pas à se démarquer et à casser les prix, c'est qu’ilss sont pieds et poings liés à EDF. Il faut dire que leur approvisionnement dépend au trois quarts du système de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déclaration de revenus : n’oubliez pas vos contrats d’assurance vie étrangers
Total va vendre de l’électricité verte à Orange
EDF : seul un “éclatement” est envisageable pour l’UE, dénonce le PDG
Assurance : un nouveau portail pour éviter les arnaques
Chèque énergie 2021 : barème, montant, conditions et calendrier