Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 010,83
    -12,91 (-0,16 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 955,01
    -11,67 (-0,23 %)
     
  • Dow Jones

    37 983,24
    -475,84 (-1,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0646
    -0,0085 (-0,79 %)
     
  • Gold future

    2 360,20
    -12,50 (-0,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 660,19
    -1 596,34 (-2,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    85,45
    +0,43 (+0,51 %)
     
  • DAX

    17 930,32
    -24,16 (-0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 995,58
    +71,78 (+0,91 %)
     
  • Nasdaq

    16 175,09
    -267,10 (-1,62 %)
     
  • S&P 500

    5 123,41
    -75,65 (-1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    39 523,55
    +80,92 (+0,21 %)
     
  • HANG SENG

    16 721,69
    -373,34 (-2,18 %)
     
  • GBP/USD

    1,2451
    -0,0104 (-0,83 %)
     

Contester un diagnostic immobilier : vos droits et recours en cas de doute sur sa fiabilité

Léna Constantin

Lors d'une vente, ou d'une mise en location, il est absolument indispensable : le diagnostic immobilier. Comme le rappelle SeLoger, il peut concerner l'installation de gaz ou d'électricité, les performances énergétiques, la présence éventuelle d'amiante ou de plomb, etc. Les différents diagnostics doivent, en outre, être organisés par la personne qui possède le logement, et réalisés par un diagnostiqueur certifié. Malgré tout, il est tout à fait possible de contester un diagnostic immobilier.

En effet, si vous avez des doutes sur les résultats, qu'il s'agisse d'erreurs ou même d'omissions, la loi autorise une contre-expertise pour s'assurer de la conformité d'un ou de plusieurs diagnostics. Et ce, que l'on soit vendeur, acquéreur, ou même un locataire. Tous peuvent estimer avoir subi le préjudice d'un diagnostic erroné et donc exiger cette contre-expertise. Dans le cadre d'une vente, le notaire peut également demander une contre-expertise. Cela lui permet de s'assurer que ni le vendeur ni l'acquéreur ne sont lésés dans le processus de transaction.

Il n'y a, en outre, pas de limite temporelle à la demande d'une contre expertise. Elle peut être réclamée à tout moment lors de la transaction, y compris lorsque celle-ci a été conclue en bonne et due forme. Comme pour l'expertise d'origine, elle doit être réalisée par un professionnel certifié. Ainsi, après réception de la contre-expertise, le demandeur pourra comparer les résultats et faire valoir ses droits à qui de droit (vendeur, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : est-il possible de remplacer les meubles dans une location meublée ?
Logement : «Les mesures du gouvernement pour simplifier la construction ne sont pas à la hauteur de l’enjeu»
Toulouse : il dépense 300 000 euros pour un appartement inhabitable
Enchères immobilières à Marseille : trouvez la maison de vos rêves à prix exceptionnel
Immobilier neuf : le classement des villes où la demande de logements est la plus forte