La bourse ferme dans 6 h 20 min
  • CAC 40

    6 496,70
    +6,70 (+0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 721,42
    +6,05 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0224
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • Gold future

    1 808,60
    -3,70 (-0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    22 613,48
    -849,24 (-3,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    537,55
    -19,80 (-3,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,01
    -0,49 (-0,54 %)
     
  • DAX

    13 575,67
    +40,70 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    7 489,63
    +1,48 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 610,84
    -392,60 (-1,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2094
    +0,0018 (+0,15 %)
     

ContentSquare, la licorne française qui valait 5,6 milliards de dollars

C. Buck

La société française qui analyse le comportement des consommateurs en ligne vient de lever 600 millions de dollars. Sa valeur double pour atteindre un quasi record de 5,6 milliards de dollars.

Des centaines de millions de dollars levés. 600 précisément. Une année seulement après en avoir levé 500 millions. Une valorisation qui explose et tutoie le record de la French Tech avec 5,6 milliards de dollars. Et un fondateur en jean-basket, de passage à Paris, qui prend plaisir à montrer concrètement ce qu'est ContentSquare, au-delà de la terminologie absconse d'analyse du comportement des consommateurs en ligne. "Grâce au suivi de la souris de l'utilisateur sur une page web, on peut enregistrer son parcours développe Jonathan Cherki. On regarde où il va, et où il clique. Et on fait des rapports de bugs à l'entreprise pour enlever les frictions et augmenter leur engagement." Dès qu'une hausse ou baisse anormale se produit, ContentSquare alerte l'utilisateur. Si le principe général est simple, le gain de productivité a séduit de nombreux clients afin d'augmenter le fameux "taux de conversion". Vendre souvent plus de service ou de biens. En France, les premiers à faire confiance à la jeune pousse en 2012 étaient Société Générale, Leroy Merlin ou Bouygues Télécom.

Pour cette levée, c'est la société d’investissement Sixth Street Growth qui mène le tour, après le japonais Softbank l'année dernière. Depuis cinq années désormais, Jonathan Cherki vit à New York, même si le siège demeure à Paris. Trois étages décorés et aménagés par ContentSquare au sein de . Comme toutes les start-up, la licorne dévoile les chiffres au compte-gouttes. L'entreprise fondée en 2012 revendique plusieurs centaines de millions de dollars de revenus récurrents annuels, avec une croissance l'année dernière supérieure à 100%.

Entre Sorare et Doctolib

Cette levée de 600 millions de dollars constitue le tour de table le plus important de cette année 2022, marquée par la guerre en Ukraine et le retour de l'inflation. ContentSquare talonne ainsi , spécialiste des NFT ("non fungible tokens", des actifs numériques uniques qui s’échangent en ligne). La valorisation de ContentSquare est proche

"Il faut[...]

Lire la suite sur challenges.fr

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles