La bourse est fermée

En Suède, une carte bancaire va proposer de limiter l'empreinte carbone de vos achats

1 / 2

En Suède, une carte bancaire va proposer de limiter l'empreinte carbone de vos achats

Favoriser la prise de conscience des enjeux écologiques et inciter à une consommation plus responsable: c'est l'ambition de la "DO Card". Une carte bancaire pour le moins originale (quoi qu'un brin coercitive) lancée par la fintech suédoise Doconomy en partenariat avec Mastercard au printemps dernier.

Il s'agit de la première carte de paiement qui, selon ses promoteurs, évalue l'empreinte carbone des dépenses réalisées par ses détenteurs (Doconomy n'explicite cependant pas sa méthodologie de calcul, basée sur des statistiques, tandis qu'il est relativement difficile d'estimer précisément le bilan carbone d'un produit). Pour guider les titulaires d'une DO Card vers des achats jugés plus respectueux de l'environnement, mais en leur laissant une certaine souplesse au besoin, la firme suédoise en a élaboré deux versions.

Lutter contre la surconsommation

Ainsi la première version, répondant au nom de "White Card", se contente d'envoyer une alerte à son titulaire pour l'informer du niveau d'empreinte carbone du produit qu'il vient d'acheter. Mais la seconde version, la "Black Card", se révèle nettement moins conciliante. Elle n'envoie pas d'avertissement, mais bloque les transactions dès que vous avez dépassé le plafond d'émission que vous aurez fixé au préalable.

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) - qui mesure régulièrement l'empreinte carbones des Français - estime que les consommateurs pourraient réduire...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi