La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 741,15
    +64,13 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    15 226,71
    +136,51 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • EUR/USD

    1,1614
    -0,0031 (-0,27 %)
     
  • HANG SENG

    26 132,03
    +5,10 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    53 915,02
    +840,39 (+1,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 502,82
    +1 260,14 (+519,26 %)
     
  • S&P 500

    4 566,48
    +21,58 (+0,47 %)
     

L'Assemblée valide le remboursement des séances chez le psychologue

·1 min de lecture

Fausse bonne nouvelle ? En clôture des assises de la santé mentale, mardi 28 septembre, le président de la République Emmanuel Macron confirmait que dès 2022, les consultations chez le psychologue seraient bien prises en charge par l’Assurance maladie. Vendredi 22 octobre, l'Assemblée nationale a largement voté cette mesure. Tous les assurés âgés d’au moins 3 ans sont concernés. Et ce, quelles que soient leurs ressources, à condition d’être munis d’une prescription médicale. Les tarifs de ces consultations prises en charge ont été fixés à 40 euros pour la première séance dédiée au bilan psychologique, puis de 30 euros pour les suivantes. Or il ne s’agit pas de la partie remboursée par la Sécurité sociale mais de tarifs plafonnés.

Autrement dit, si vous consultez un psychologue dont la séance classique coûte 60 euros, vous ne serez pas remboursé à hauteur de 30 euros par la Sécurité sociale et n’aurez pas non plus un reste à charge de 30 euros. Seules les séances plafonnées à 40 ou 30 euros seront prises en charge. Par ailleurs, ces montants ne seront pas à 100% remboursés par la Sécurité sociale. L’Elysée et le cabinet du ministère des Solidarités et de la Santé ont précisé après le discours du Président que les 40 euros ou 30 euros des séances seront répartis entre l’Assurance maladie et la complémentaire santé du patient, qui n’aura donc en théorie aucun reste à charge.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

Reste toutefois à dénicher (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les orthoptistes vont pouvoir prescrire des lunettes
Elle touche le jackpot au casino, la Caf lui réclame de rembourser le RSA
Covid : le vaccin de Pfizer efficace à 90% chez les enfants de 5 à 11 ans
Indemnité inflation : Emmanuel Macron défend une aide “plus juste” que la baisse des taxes
Les agents des finances publiques vont toucher une prime exceptionnelle en décembre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles