La bourse ferme dans 3 h 52 min

Construction, rénovation, dépannages... quels travaux pourraient reprendre à court terme chez vous ?

Le bras de fer dure depuis près d’une semaine, mais une sortie de crise semble se dessiner. Depuis la mise en place du confinement pour faire face à la propagation du virus covid-19, le secteur du bâtiment est à l’arrêt. Entre 80% et 90% des chantiers ont été gelés, selon les estimations de la Fédération française du bâtiment (FFB). Les représentants des professionnels appellent tour à tour à cesser temporairement les activités, à l’exception des interventions urgentes, le temps de s’organiser. Mais le gouvernement ne l’entend pas de cette oreille. La situation s’est d’ailleurs tendue la semaine dernière, lorsque la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a dénoncé le “défaitisme” et le “manque de civisme” des professionnels du bâtiment, les appelant à poursuivre le travail et brandissant la menace de suspendre le bénéfice du chômage partiel pour les entreprise qui fermeraient boutique.

“Une attitude totalement irresponsable”, a réagi Jacques Chanut, le président de la FFB, qui publiait une lettre ouverte à la ministre le lendemain de ses déclarations. “Nous ne voulons pas que nos entreprises aient simplement le choix entre le travail à tout prix et la faillite”, témoigne-t-il encore cette semaine à Capital. Le gouvernement est depuis revenu sur ses menaces et le ministre de l’Économie, Bruno le Maire, a assuré que les entreprises du bâtiment bénéficieraient elles aussi du soutien de l’Etat, et notamment au chômage partiel. Mais, dans le même temps, les premiers cas d’artisans hospitalisés suite à une infection au virus tombent. “Un collègue vient de m’appeler, il n’avait pas respecté les consignes de sécurité et un de ses artisans est à l'hôpital, intubé”, nous rapporte un patron d’entreprise. Sur les chantiers, les règles de distanciation sont parfois difficiles à respecter. Et les équipements de protection - masques, gants, etc. - manquent cruellement, pour garantir la sécurité des ouvriers. D’où la nécessité d’établir des règles claires et de définir les chantiers qui

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Managers, les conseils d'un coach pour vous aider à prendre des décisions
Airbus va moins produire d’ailes
Loto, Euro millions… on aura deux mois de plus pour encaisser les gains
Danone “garantit” l’emploi et les salaires, mais seulement jusqu’à fin juin
Ischgl, «l’Ibiza des Alpes » qui a contaminé toute l’Europe