Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 394,30
    -169,50 (-0,44 %)
     
  • Nasdaq

    15 458,33
    -172,46 (-1,10 %)
     
  • Nikkei 225

    38 262,16
    -101,45 (-0,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0817
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    16 503,10
    +255,59 (+1,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 135,11
    -800,19 (-1,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    4 951,00
    -24,51 (-0,49 %)
     

Ce constructeur immobilier fait faillite et laisse une centaine de maisons à l’abandon

Ce constructeur immobilier fait faillite et laisse une centaine de maisons à l’abandon

L’inflation n’a épargné personne. Avec la hausse des prix des matières premières, le constructeur immobilier Maisons Batidur, une entreprise renommée en Haute-Vienne depuis plus de quarante ans, a déposé le bilan. Conséquences : quelque 130 maisons en construction resteront inachevées, et autant de propriétaires sont laissés sur le carreau. Comme le révèle franceinfo, depuis juin 2023, les chantiers sont restés au stade de fondations.

Maisons Batidur n’est pas un cas isolé. En 2023, 650 constructeurs de maisons individuelles ont été placés en liquidation judiciaire en France. Une véritable hécatombe : +40 % par rapport à 2022. À Limoges, Julie, une ancienne cliente, a dépensé 120 000 euros pour s’offrir le pavillon de ses rêves. Si la jeune femme voulait léguer ces pierres à ses enfants plus tard, l’avenir reste incertain. Fort heureusement, comme le stipule le contrat de vente, un nouveau constructeur devrait reprendre le chantier dans les prochains mois.

Seul problème à l’équation : comme l’impose la loi pour la garantie de livraison, les propriétaires doivent payer une franchise à hauteur de 5% du prix de la construction et auront six mois de délai avant de voir la construction de leur bâtisse se poursuivre. D’autant que, face au dépôt de bilan de Batidur, les clients craignent que le futur repreneur écope du même sort. Alors, parmi les 130 propriétaires laissés à l’abandon, certains ont opté pour terminer les travaux eux-mêmes.

C’est le cas de François Cyprien, qui a tout de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : trois ans de gagnés pour 11% des logements classés G
Marseille : un «coach immobilier» affirme gagner «trois SMIC par jour» grâce à Airbnb
Baisse des taux de crédit immobilier : voici combien vous pouvez emprunter en février 2024
Immobilier : les prix continuent de baisser (un peu) en Île-de-France, sauf dans ce département
George et Amal Clooney installés dans le Var : le village de Brignoles se réjouit des retombées économiques