La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1322
    +0,0110 (+0,99 %)
     
  • Gold future

    1 788,10
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 601,25
    -902,28 (-1,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3342
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Le consortium iMUGS dirigé par Milrem Robotics fait la démonstration du déploiement de systèmes sans pilote

·5 min de lecture

ĀDAŽI, Lettonie, November 25, 2021--(BUSINESS WIRE)--Le consortium iMUGS, chargé d'un projet à hauteur de 32,6 millions d'euros qui vise à développer le système terrestre sans pilote (UGS) aux normes européennes, a montré comment les forces de défense peuvent utiliser les réseaux de communication tactiques 4G/5G et les UGS équipés de charges utiles ISR, de services de renseignements électromagnétiques, de brouilleurs, de capteurs acoustiques et diverses autres technologies pour exécuter des missions.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211125005637/fr/

Two THeMIS UGVs during the iMUGS Demonstration. One THeMIS UGV is equipped with an Intelligence, surveillance, and reconnaissance (ISR) payload, Signal Intelligence antenna (SIGINT), Rheinmetall’s Rapid Obscuring System (ROSY) Smoke Grenade Launcher, Bittium’s Vehicular Software Defined Radios), and FN Herstal’s deFNder Light Remote Weapon Station (RWS). The second THeMIS, used as a mule for transporting the squad’s equipment, is equipped with Rantelon’s Improvised Explosive Device (IED) Jammer and Bittium’s Tough SDR Vehicular. (Photo: Business Wire)

La démonstration, qui s'est déroulée en septembre en Lettonie, a été menée par LMT, membre du consortium iMUGS (système terrestre modulaire intégré sans pilote) , avec le soutien du coordinateur du projet, Milrem Robotics, et présentait un ensemble de différentes technologies.

Les forces armées nationales lettones ont exécuté deux scénarios utilisant deux véhicules terrestres sans pilote (UGV) THeMIS de Milrem Robotics, prouvant ainsi les avantages de l'association de véhicules avec conducteur et de systèmes sans pilote.

Un UGV THeMIS était équipé d'une charge utile de renseignement, surveillance et reconnaissance (ISR), d'une antenne de renseignements électromagnétiques (SIGINT) fournie par le Bureau des communications électroniques de Lettonie, d'un lanceur de grenades fumigènes ROSY (Rapid Obscuring System) de Rheinmetall, de radios véhiculaires définies par logiciel (Tough SDR Vehicular) de Bittium et de la station d'armes télécommandée (RWS) deFNder Light de FN Herstal. L'intégration de la RWS faisait partie de la démonstration, sans faire partie du projet iMUGS lui-même.

Le second THeMIS, servant de mule pour transporter le matériel de l'équipe, était équipé du brouilleur d'engins explosifs improvisés (IED) de Rantelon et du véhicule Tough SDR de Bittium.

Les véhicules et les UGV ont utilisé le réseau de communication tactique TAC WIN de Bittium combiné à la 4G commerciale de LMT et à une bulle tactique 5G-SA fournie par Bittium et Cumucore.

En outre, Dingo, le véhicule de mobilité de l'infanterie de Krauss-Maffei Wegmann (KMW) a été utilisé comme centre de commandement à partir duquel les UGV ont été exploités en mode ligne de vue (LdV) et au-delà de la ligne de vue (ADLdV)) à l'aide des radios SDR de Bittium, et à partir duquel l'alimentation des capteurs ISR et les renseignements électromagnétiques a été relayée et incorporée dans le système de gestion du champ de bataille Viedsargs de LMT.

« Les scénarios présentés ont montré que les systèmes sans pilote, renforcés par des systèmes de communication innovants et diverses technologies de défense, peuvent être utilisés pour collecter et partager des informations tactiques, améliorer la connaissance de la situation, réduire la charge physique des troupes et accroître la protection des forces », a expliqué Kuldar Väärsi, CEO de Milrem Robotics.

« Pour la toute première fois, dans un réseau spécial, un réseau tactique a été connecté à réseau 5G autonome. Ceci a permis la communication entre les véhicules et les robots, ainsi que la collecte d'informations provenant de capteurs et la saisie de ces informations dans le système de gestion du champ de bataille "Viedsargs" de LMT », a déclaré Ingmars Pukis, vice-président et membre du comité de direction de LMT.

Parmi les autres équipements utilisés lors de la démonstration, citons L'UGV NATRIX de SRC Brasa utilisé pour le CASEVAC, le drone à haute vitesse First-Person View, l'UAV STAR, à décollage et atterrissage verticaux, équipé d'un capteur acoustique de détection de coups de feu et de localisation de la source par l'Université technique de Riga (RTU).

Le projet iMUGS a été lancé en 2020 pour développer une architecture modulaire, cybersécurisée et évolutive pour les systèmes hybrides avec ou sans pilote. Son objectif est de normaliser un écosystème à l'échelle européenne pour les plateformes au sol, les équipements de commande, de contrôle et de communication, les capteurs, les charges utiles et les algorithmes. Les défis opérationnels à relever comprennent une interopérabilité accrue, une meilleure connaissance de la situation et une prise de décision plus rapide.

Le système utilisera un UGV existant, le THeMIS de Milrem Robotics ainsi qu'une liste spécifique de charges utiles.

L'état d'avancement du projet est présenté au cours de six démonstrations. « Jusqu'à présent, Milrem Robotics et LMT Innovations ont placé la barre très haut. Ce qui signifie que nous devons nous attendre à de grandes choses, car les principaux résultats des projets iMUGS ne sont pas encore disponibles », a déclaré Martin Jõesaar du Centre estonien de l'investissements pour la défense et représentant des États membres participants au projet iMUGS. La prochaine démonstration aura lieu dans le courant du premier trimestre 2022 en Finlande.

iMUGS est le fruit d'une coopération entre 13 parties : Milrem Robotics (coordinateur du projet), Bittium, Diehl Defence, dotOcean, GMV Aerospace and Defence, Insta Advance, Krauss-Maffei Wegmann, Latvijas Mobilais Telefons (LMT), NEXTER Systems, l'Académie royale militaire de Belgique, Safran Electronics & Defense, Sol.One et Talgen Cybersecurity.

Visionnez les scénarios de la Démo 2 ici :

https://www.youtube.com/watch?v=-_iLCV3Ob2I

https://www.youtube.com/watch?v=HbK_ixrTuWU

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20211125005637/fr/

Contacts

Gert Hankewitz
Milrem Robotics
gert.hankewitz@milrem.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles