La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,89 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 877,70
    -53,10 (-2,75 %)
     
  • BTC-EUR

    21 235,63
    -624,61 (-2,86 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,77 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,84 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,36 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,93 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

La consommation de gaz a encore reculé en décembre en France

by-studio/Adobe Stock

La consommation de gaz en France a reculé de 12,2% en décembre par rapport à la même période de 2018, a indiqué à l'AFP le gestionnaire des gazoducs du pays, GRTgaz. Ce chiffre, qui évalue la quantité de gaz qui aurait été consommée si les températures avaient été alignées sur les normales de saison, rend compte des véritables changements de comportement des particuliers et des entreprises, appelés à faire preuve de sobriété énergétique cet hiver. En données brutes, non corrigées du climat, la baisse est de 5,5%.

GRTgaz compare toute cette saison les chiffres de consommation actuels à l'hiver 2018-2019, le dernier hiver jugé "normal" puisque les trois suivants ont été perturbés économiquement par le Covid. Au cours de la semaine de congés entre Noël et le jour de l'An, la consommation pour la France entière a accusé une baisse de 41,8% par rapport à la même période de 2018, en données brutes, "une forte chute due à la douceur des températures", selon GRTgaz.

La baisse de la consommation des ménages et des entreprises est d'autant plus marquée que, dans le même temps, les centrales à gaz ont tourné à plein régime pour compenser l'arrêt de nombreux réacteurs nucléaires pour maintenance ou réparations. En décembre, les centrales ont ainsi brûlé 40,5% de gaz en plus par rapport à décembre 2018.

Hors production électrique à partir du gaz, la consommation française a reculé de 15,5% en décembre et de 16,6% entre le 1er août et le 1er janvier. "Sur les cinq derniers mois de 2022, par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce petit radiateur à moins de 50 euros est dans le top des ventes Amazon
Amazon détruit le prix du jean Levi's 501 de 45% ce week-end (stock limité)
Listeria : du saumon fumé vendu par Casino rappelé dans toute la France
Cette montre connectée Garmin avec plus de 6000 avis est à -35% chez Amazon
iPhone 11 : Amazon propose enfin le smartphone Apple en promotion (durée limitée)