Marchés français ouverture 7 h 31 min
  • Dow Jones

    31 490,07
    -1 164,52 (-3,57 %)
     
  • Nasdaq

    11 418,15
    -566,37 (-4,73 %)
     
  • Nikkei 225

    26 911,20
    +251,45 (+0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0474
    +0,0009 (+0,08 %)
     
  • HANG SENG

    20 644,28
    +41,76 (+0,20 %)
     
  • BTC-EUR

    27 550,24
    -1 791,97 (-6,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,57
    -20,11 (-3,00 %)
     
  • S&P 500

    3 923,68
    -165,17 (-4,04 %)
     

Pas de consigne de Mélenchon après consultation des électeurs

·2 min de lecture

Jean-Luc Mélenchon, candidat de l'Union populaire, n'a pas donné de nouvelle consigne de vote dimanche pour le second tour de l'élection présidentielle après une consultation de ses électeurs où le vote blanc ou nul et l'abstention sont ressortis très majoritaires dans les intentions de vote.

Jean-Luc Mélenchon, candidat de l'Union populaire, n'a pas donné de nouvelle consigne de vote dimanche pour le second tour de l'élection présidentielle après une consultation de ses électeurs où le vote blanc ou nul et l'abstention sont ressortis très majoritaires dans les intentions de vote.

"Le résultat de cette consultation n'est pas une consigne donnée à qui que ce soit. Il indique quelles sont les appréciations des 215.292 personnes qui y ont participé. Chacun conclura et votera en conscience, comme il l'entend", peut-on lire sur le site internet Melenchon2022.fr après publication des résultats de la consultation en ligne organisée entre le 13 et le 16 avril par le parti de gauche radicale auprès des électeurs ayant investi le chef de file de La France insoumise.

Sur les participants, 37,65% ont répondu choisir le vote blanc ou nul pour dimanche prochain, 33,4% le vote Macron et 28,96% l'abstention. Arrivé en troisième position au premier tour derrière Emmanuel Macron et Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon a appelé ses électeurs à ne donner aucune voix à la candidate d'extrême droite, mais sans aller jusqu'à appeler à voter pour le président sortant comme l'ont fait beaucoup d'autres candidats.

33% des électeurs de Mélenchon projetaient de voter Macron

Il prendra la parole à la télévision mardi soir. Un sondage Ipsos a montré samedi que 33% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon projetaient de voter en faveur d'Emmanuel Macron au second tour, 16% en faveur de Marine Le Pen - une option qui n'était pas proposée dans la consultation - et que 51% restaient indécis.

Les deux candidats en lice ont encore une semaine pour tenter de convaincre les 7,7 millions d'électeurs qui ont voté Jean-Luc Mélenchon, notamment les jeunes chez qui le troisième homme de la présidentielle a réalisé de bons scores.

Dans le Journal du Dimanche, Mathilde Panot, présidente du groupe La France insoumise à l'Assemblée nationale, a déclaré que son parti n'appellerait pas à voter pour Emmanuel Ma[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles