La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 097,21
    +1,22 (+0,02 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 178,01
    +4,03 (+0,10 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,67 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0874
    -0,0018 (-0,16 %)
     
  • Gold future

    1 927,60
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 608,90
    +324,81 (+1,53 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,66
    +9,65 (+1,87 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,38
    -1,63 (-2,01 %)
     
  • DAX

    15 150,03
    +17,18 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 765,15
    +4,04 (+0,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,30 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 382,56
    +19,81 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 688,90
    +122,12 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,2395
    -0,0012 (-0,10 %)
     

Les conseils pour éviter les arnaques du paiement en ligne

Sipa

Payer en utilisant son smartphone ou son ordinateur est devenue monnaie courante. Mais il faut rester vigilant.

Depuis quelques années, les applications de paiement se sont multipliées et la french tech française était particulièrement présente sur ce segment. C’est un moyen idéal pour simplifier la vie quotidienne : partage d’addition au restaurant, créer une cagnotte en ligne pour un cadeau, payer la baby-sitter en rentrant quand son porte-monnaie est vide… Après une période de méfiance, les Français ont désormais pris l’habitude de traiter leurs opérations financières à distance, que ce soit via l’appli de leur banque ou celles de fintechs comme Leetchi, Lydia ou le pot commun… Et ils se sentent en confiance grâce aux nombreux dispositifs de sécurité mis en place : identifiants et codes secrets, les verrous de sécurités, les notifications ou encore les désactivations de paiement à distance. Mais il faut rester vigilants car les arnaqueurs ont fait des applications financières un nouveau terrain de chasse, particulièrement fructueux, prévient la société américaine de sécurité mobile Lookout, qui détaille les principales techniques utilisées par les escrocs.

Un faux service d’assistance

Les escrocs des applications de paiement profitent souvent des utilisateurs en se faisant passer pour le service d'assistance. Or, ces services d'assistance ne vous demanderont jamais de fournir votre code d'accès ou votre code PIN, d'effectuer un paiement, de faire un achat, de télécharger une application pour un "accès à distance", ou de réaliser une transaction "test" de quelque nature que ce soit. Si vous recevez un message qui semble provenir du support d’une application, aller directement dans l'application pour le contacter, sans répondre au message.

De fausses alertes de sécurité

Petite variante de la technique précédente, vous pouvez aussi recevoir un e-mail frauduleux prétendant que votre compte a été compromis et que vos informations personnelles ont été divulguées. Ils incluent souvent des liens vers de faux sites Web dans les e-mails qui vous invitent à modifier vos identifiant[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi