La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 425,92
    +257,83 (+0,75 %)
     
  • Nasdaq

    13 528,18
    -13,94 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1153
    -0,0092 (-0,81 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 586,96
    -1 961,16 (-5,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    831,32
    +11,81 (+1,44 %)
     
  • S&P 500

    4 370,06
    +20,13 (+0,46 %)
     

Congrès LR : quelles différences économiques dans les programmes de Pécresse et Ciotti ?

·1 min de lecture
© Sipa/Reuters

Qui de Valérie Pécresse ou d'Eric Ciotti sera le candidat de la droite à l'élection présidentielle ? Les deux candidats, qui sont venus s'exprimer sur leur projet jeudi soir dans "Punchline", ont des divergences, notamment sur le volet économique. Pour Valérie Pécresse, il y a deux priorités. Elle veut en effet une hausse des salaires de 10% pour tous ceux qui gagnent moins de 3.000 euros nets par mois. Cela passerait par un effort des entreprises mais aussi de l'état qui pourrait concéder une baisse des charges sur les salaires concernés. Si elle devient présidente de la République, Valérie Pécresse mettra fin aux 35 heures. Sa deuxième grande priorité est la baisse du nombre de fonctionnaires, avec 200.000 postes supprimés dans l'administration.

>> Retrouvez la matinale du jour en replay et en podcast ici

Retour au 39h pour Eric Ciotti

Eric Ciotti, lui, met la barre encore un peu plus haut avec la suppression nette de 250.000 postes de fonctionnaires. Le député des Alpes-Maritimes souhaite également mettre fin aux 35 heures, pour revenir aux 39 heures de travail hebdomadaires, c'est-à-dire le système qui prévalait jusqu'à l'an 2000. 

Mais son principal chantier sur le secteur de l'économie reste la baisse de la fiscalité avec une baisse drastique de l'impôt sur le revenu et un taux unique pour tous les contribuables. Il souhaite également supprimer les droits de succession et de donation, qu'il qualifie d'impôt sur la mort.


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles