La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    45 702,37
    -6 713,77 (-12,81 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Congé déménagement : qui peut le demander et à quel moment ?

·2 min de lecture

Le congé demandé par un salarié pour déménager n’est pas prévu par la loi. Ainsi, il n’existe pas légalement parlant de congé déménagement. En revanche, le congé déménagement peut être prévu par une convention collective ou un accord collectif. Si ces derniers ne le prévoient pas, l’employeur est donc tout à fait autorisé à refuser un congé déménagement demandé par un salarié. Pour organiser et faire son déménagement, le salarié devra poser un jour de congé payé. Un salarié qui doit déménager doit donc se référer à la convention collective applicable dans son entreprise pour savoir s’il a droit à un congé déménagement.

A noter : s’il est accordé, le jour de congé pour déménagement est soumis aux mêmes règles qu’un autre congé exceptionnel. Il est donc rémunéré comme une journée de travail effective, et doit être intégré dans le calcul des congés annuels.

>> À lire aussi - Prime de déménagement : demande et montant

Si la convention collective offre au salarié la possibilité de prendre un congé déménagement qui est d’une manière générale de 1 jour, il est judicieux de déménager en semaine. En effet, le coût d’un déménagement est beaucoup moins cher en semaine que pendant les week-ends ou les vacances scolaires. Par conséquent, après avoir consulté sa convention collective et si celle-ci autorise le congé déménagement, il est conseillé de demander le plus tôt possible à l’employeur l’autorisation de prendre ce congé. Certaines conventions collectives imposent un délai de prévenance. Il est donc vivement conseillé de consulter ce document. Si aucun délai n’est précisé, il est recommandé de demander le congé déménagement au moins un ou deux mois à l’avance.

Pour faire cette demande, le salarié doit se munir des justificatifs de déménagement (devis d’une entreprise de déménagement, location d’une camionnette, nouveau bail par exemple).

>> Notre service - Vous déménagez ? Obtenez rapidement des devis de notre sélection de déménageurs

Le nombre de jours accordés dans le cadre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Discrimination à l'embauche : après 20 ans de procédure… Adecco renvoyé en procès
Chômage : le nombre d'inscrits à Pôle emploi sans activité baisse en janvier
Fonction publique hospitalière : le compte épargne-temps reste (très) avantageux en 2021
Pôle emploi : une prime de 900 euros versée par erreur à près de 40.000 personnes
Comment décrocher un job… grâce à son réseau ?