La bourse est fermée

Conforama : les syndicats demandent des "informations fiables" à Bercy sur l'avenir de l'enseigne

Les syndicats de Conforama veulent en savoir plus sur l'avenir de l'entreprise. Les représentants du personnel de l'entreprise ont tenté ce vendredi 22 mai d'obtenir du gouvernement des "informations fiables" sur le sort du spécialiste de l'ameublement en difficulté, lors d'une réunion avec le ministère de l'Économie. Un entretien dont ils ne sont pas sortis rassurés. Les quatre syndicats représentatifs de Conforama, la CGT, FO, la CFDT et la CFE-CGC, ont en effet participé en soirée à une réunion par visioconférence avec le Ciri, la cellule du ministère de l'Économie, qui accompagne les entreprises touchées par la crise sanitaire.

Conforama a récemment sollicité un prêt garanti par l'État (PGE) auprès de ce comité interministériel de restructuration industrielle, qui porterait sur un montant de 320 millions d'euros selon FO (2e syndicat de l'enseigne). Mais ce prêt ne lui a pas encore été accordé, et "on ne connaît pas le timing dans lequel il pourrait l'être", a indiqué à l'AFP Abdelaziz Boucherit, délégué syndical central de la CGT Conforama (1er syndicat), qui a exprimé sa "totale déception" à l'issue de la réunion avec le Ciri. "L'entreprise est éligible au PGE et avait commencé à se redresser depuis quelques mois" avant d'être frappée par la crise liée à l'épidémie de Covid-19, souligne-t-il.

L'enseigne fait face à d'importants problèmes de trésorerie

Selon FO Conforama, "l'État a proposé de monter son taux de garantie" d'un éventuel prêt à hauteur de "90%". "Pourquoi les banques renâclent ?", s'est interrogé Jacques Mossé-Biaggini, délégué syndical central. "Cette réunion a montré qu'il risque d'y avoir des problèmes graves en termes sociaux et psychosociaux. On a des gens à bout de nerfs, on a tous l'anxiété de savoir si on va être payés en juillet", ajoute le responsable FO. L'enseigne, qui compte 9.000 salariés en France, et dont dépendent environ 20.000 emplois chez ses fournisseurs et fabricants, fait face à d'importants problèmes de trésorerie.

>> À lire aussi

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bernard Arnault vient à son tour à la rescousse d'Arnaud Lagardère
Rénovation énergétique : cette prime qui remplace le Cite
Masques et gants envahissent déjà les fonds marins, l’inquiétude grandit
La séance de Bourse : tout ce qu’il faut savoir aujourd’hui
Le Cirque du Soleil, en grande difficulté, pourrait bien être racheté par son fondateur !