La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 683,79
    -408,69 (-2,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Confinements, dépistages... La stratégie du zéro-Covid asphyxie l'économie chinoise

STR/AFP

Alors que les villes de Chengdu et de Shenzhen sont de nouveau confinées et que des tests de dépistages à grande échelle y sont organisés, la Chine s'enferme dans une stratégie sanitaire ultra-rigide. Le pays voit ses consommateurs déserter, et, faute d'activité, la relance monétaire patine.

Quand les restrictions sanitaires ont été levées en juin à Shanghai, t, on s'attendait à voir les consommateurs se ruer dans les magasins. Mais le 13 août, les autorités ont fait savoir qu'un enfant positif au Covid avait été accompagné par ses parents à Ikea. Le magasin a immédiatement été fermé. Bousculant les vigiles, les acheteurs ont fui en courant de peur d'être emmenés en quarantaine. Toujours cet été, ce sont 150.000 touristes qui ont été bouclés sur l'île de Hainan. Des vidéos de familles échouées à l'aéroport tentant de s'échapper ont circulé sur les réseaux sociaux. Même si Hainan n'est une destination que pour 5% des Chinois, le secteur touristique ne pesant que 4% du PIB, cette affaire a coûté cher.

Depuis jeudi 1er septembre, la ville de Chengdu est de nouveau confinée. Ce week-end, c'était au tour de la grande métropole tech du sud de la Chine, Shenzen. Dans ces deux villes, des dépistages de masse sont organisés pour tenter de contenir l'épidémie de Covid-19.

Immobilier à l'arrêt

L'impact de la politique zéro-Covid menée par les autorités chinoises affecte l'économie de manière à la fois directe et indirecte, puisqu'elle a des conséquences aussi bien sur l'offre que sur le moral des ménages. Car pour chaque citoyen ou touriste contraint de se confiner de façon impromptue là où il se trouve, des milliers d'autres renoncent à fréquenter les magasins ou à voyager pour ne pas risquer d'être piégés. L'indice de confiance des consommateurs au deuxième trimestre est au plus bas. La consommation est à la traîne, derrière l'activité industrielle et les exportations, qui poursuivent leur forte croissance. Les ventes au détail en juillet n'ont été que 2,7% supérieures à ce qu'elles étaient il y a un an. Et une fois ajustées à l'inflation, elles étaient à la baisse.

Quant aux ventes de logements, elles ont chuté de 28% en juillet sur un an. Pour couronner le tou[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi