La bourse ferme dans 5 min
  • CAC 40

    5 568,94
    -2,35 (-0,04 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 515,17
    +3,27 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    29 872,47
    -173,77 (-0,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1908
    -0,0011 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 808,10
    +2,60 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    14 199,62
    -887,95 (-5,89 %)
     
  • CMC Crypto 200

    329,89
    -40,62 (-10,96 %)
     
  • Pétrole WTI

    44,96
    -0,75 (-1,64 %)
     
  • DAX

    13 299,22
    +9,42 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    6 360,92
    -30,17 (-0,47 %)
     
  • Nasdaq

    12 094,40
    +57,62 (+0,48 %)
     
  • S&P 500

    3 629,65
    -5,76 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    26 537,31
    +240,45 (+0,91 %)
     
  • HANG SENG

    26 819,45
    +149,70 (+0,56 %)
     
  • GBP/USD

    1,3329
    -0,0054 (-0,40 %)
     

Confinement : une tribune pour réclamer l'accès à la nature

·1 min de lecture

À l’annonce du confinement, une tribune vient d’être adressée au président de la Réplique pour demander un droit d’accès à la nature pendant les semaines à venir. 

Une lettre à Emmanuel Macron l’implorant de ne pas tomber dans les mêmes contradictions que lors du dernier confinement en privant les français de nature, les bornant à une sortie par jour et uniquement autour de leur pâté de maison. Cette demande écrite par un médecin et un accompagnateur montagne est co signée par des personnalités comme l’apnéiste Guillaume Nery, André Cicollela Toxicologue, président du réseau environnement santé ou encore Delphine Batho, députée et ancienne ministre de l’écologie, ainsi qu’une vingtaine de professionnels de santé et de sportifs nature. Tous, réclament un accès responsable à la nature, un droit apparaissant comme indispensable, et surtout plus juste aussi vis à vis de ceux qui habitent en appartement sans jardin, ou qui n’ont pas le luxe de se rapatrier dans leur résidence secondaire. 

Se disperser dans la nature n’aurait pas d’incidence sur la circulation du virus ? 

Promenade, randonnée, trail, sortie yoga, photographie, du moment que cela ne se fait pas en groupe, aller au grand air en forêt, sur les GR et PR de son département aux abords de la ville pour aller respirer l’air frais et pur, cela n’a rien de risqué en tous cas pas plus que de faire un énième tour sur les quais de Seine ou entre la supérette et son domicile. Il serait bon d’assouplir ce nouveau confinement et d...


Lire la suite sur Europe1