Marchés français ouverture 1 h 7 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1959
    +0,0024 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    26 618,96
    +277,47 (+1,05 %)
     
  • BTC-EUR

    16 201,95
    -187,09 (-1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,66
    +16,06 (+4,41 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Confinement : puis-je acheter une voiture d'occasion ?

Benoît LETY
·1 min de lecture

Vous aviez un projet d’achat ou de renouvellement de voiture avant le reconfinement ? Ou vous avez besoin de vous délester de votre véhicule actuel ? Les restrictions de déplacement et d’interactions sociales dues au confinement compromettent-elles ce projet ? Tout dépend si vous passez ou non par un professionnel.

Ce qui est interdit : de particulier à particulier

« Aujourd’hui, il n’est pas autorisé de se déplacer pour aller acheter un produit chez un particulier. » Concise, cette réponse apportée à MoneyVox par le cabinet de Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie et des Finances, a le mérite de la clarté. L’achat d’occasion « en mains propres », en se rendant chez le vendeur, est interdit. Or, pour l’achat d’une voiture à un autre particulier, il n’est évidemment pas possible d’utiliser les points « relais colis » ou les services « livraison » de la poste, comme pour les autres biens vendus sur Leboncoin ou autres sites de petites annonces. Enfreindre cette règle, en vous rendant chez un vendeur particulier, vous expose à une amende de 135 euros, et même plus en cas de récidive.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Livres, jouets, vêtements... 6 questions sur le click and collect
- Orange Bank : le haut de gamme à 1 euro pour les moins de 26 ans
- Assemblée générale de copropriété : pourquoi il faut y participer