La bourse ferme dans 3 h 37 min
  • CAC 40

    6 614,40
    +11,86 (+0,18 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 118,17
    +5,84 (+0,14 %)
     
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    1 783,30
    +0,40 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    26 456,87
    -1 118,60 (-4,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    751,40
    -98,95 (-11,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,15
    -0,51 (-0,69 %)
     
  • DAX

    15 618,16
    +14,92 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    7 086,50
    +24,21 (+0,34 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0027 (-0,19 %)
     

Confinement : le marché de l'immobilier "va se retrouver de nouveau à l'arrêt", affirme la Fédération nationale de l'Immobilier

·1 min de lecture

Pendant le confinement, le marché de l'immobilier "va se retrouver de nouveau à l'arrêt, et j'espère pour une courte durée", a affirmé vendredi 30 octobre sur franceinfo Jean-Marc Torrollion, président de la FNAIM (Fédération nationale de l'Immobilier). La Fédération a demandé à Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée chargée du Logement, "d'accéder au chômage partiel pour l'intégralité des forces commerciales".

"Tout ce qui est relatif aux techniques et à l'administratif reste possible. En revanche, tout ce qui est relatif à l'action commerciale est impossible", précise Jean-Marc Torrollion. Le marché "est à l'arrêt, à part pour les installations sur des contrats déjà signés, engagés".

Les déménagements autorisés, mais pas les visites d'appartements

Si les déménagements sont autorisés sur justificatif pendant le confinement, ce qui va "permettre à nos locataires d'entrer dans les lieux et d'en sortir, et à nous de faire nos état des lieux normalement", explique le président de la FNAI, "en revanche, la visite d'un appartement, que ce soit pour louer ou pour vendre, ne fait pas partie des autorisations actuelles."

Jean-Marc Torrollion rappelle qu'à l'issue de la période de confinement du printemps, il y a eu "une reprise d'activité plutôt bonne." Mais il est (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles